Circuit îles Lofoten en camping car – fourgon

Un circuit dans les îles Lofoten en Norvège, ça vous tente? Imaginez ce paradis septentrional avec ses eaux turquoise dans lesquelles se reflètent des pics acérés…

paysage-fjord-montagne-au lever de soleil lofoten-norvege

Les paysages sauvages et poétiques des îles Lofoten ont été classés à juste titre parmi les plus beaux paysages du monde par le National Geographic : on l’a vérifié chaque JOUR durant notre voyage en fourgon aménagé en camping-car dans ces îles norvégiennes hors du temps.

 

Road-trip vers les îles Lofoten

C’est la seconde fois que nous sillonnons les routes de Norvège en famille. La première fois fut l’occasion d’explorer et admirer le sud de la Norvège avec ses fjords, ses glaciers et ses vastes plateaux sauvages et désolés: retrouvez le circuit en Norvège avec des enfants.

On s’était promis de revenir arpenter la Norvège du Nord. Notre projet initial était de monter jusqu’au fameux Cap Nord. En préparant notre circuit, on s’est aperçu que les îles Lofoten étaient une petite merveille géologique qui méritait qu’on s’y attarde.

Bref plutôt que faire des kilomètres avec le fourgon-camping-car, on a choisi de rester le plus longtemps possible dans les îles Lofoten.

Quant à voir le soleil de minuit : pas de souci, on peut aussi l’observer depuis de nombreux endroits aux îles Lofoten.

Soleil-de-minuit-Lofoten

Les îles Lofoten en mode itinéraire lent

Le plus souvent les voyageurs découvrent les îles Lofoten en mode express en parcourant la route principale E6 en 2 jours. On a préféré les parcourir un itinéraire en mode « lent » en remontant les îles norvégiennes du sud au nord pendant 10 jours en été. Je mets « lent » entre parenthèses parce que même en 10 jours notre voyage aux îles Lofoten m’a paru trop court… Découvrir les îles Lofoten à toutes les saisons, surtout en hiver, voilà une vraie aventure qui me laisse rêveuse…

Nous avons donc  fait le choix de nous attarder et on ne regrette pas ce choix. Nous sommes sortis des sentiers battus en empruntant de nombreuses voies secondaires. Nous avons fait des randonnées où le plus souvent nous étions seuls au bout du monde. Ces randonnées nous ont permis ainsi de prendre la mesure de toute la beauté sauvage des îles Lofoten, ce qui n’aurait pas été le cas si nous étions restés sur la E6…

 

Circuit de 3 semaines vers et aux îles Lofoten

Nous avons réalisé un itinéraire aux îles Lofoten en famille pendant 3 semaines : notre fidèle fourgon aménagé en camping-car nous a emmenés en plusieurs étapes vers les îles Lofoten, soit plus de 3000 km à parcourir :

  • On a fait une halte dans le parc Dovrefjell pour observer à nouveau le massif et les préhistoriques boeufs musqués.
  • On s’est posé une nuit à Trondheim avant de faire 2 randonnées pour approcher jusqu’à le toucher un géant des glaces, le glacier Svartisen.
  • On a continué de suivre  la E6  puis sillonné la route côtière 17  avant de prendre le ferry à Bodø : une courte nuit de traversée et nous avons mis les pieds au petit matin à Å (prononcez O! ou oh! au choix ). Depuis cette ville la plus au sud des îles Lofoten, nous avons remonté en vitesse très lente toutes les îles norvégiennes pendant une bonne dizaine de jours.
  • On est ensuite montés jusqu’à Narvik avant de passer côté Suède et de redescendre tout le pays en suivant la mer Baltique, l’occasion d’un petit aperçu de ce pays.

 

eaux-turquoise-d'un fjord iles-lofoten-norvege

 

 

Pour élaborer notre circuit, on a beaucoup été aidé par le site de KriKri et Hervé, de grands amoureux comme nous des voyages en pleine nature. En plus d’infos pratiques, on y trouve de très belles photos qui vous font voyager depuis votre canapé : les fabuleux voyages de Krikri et Hervé

 

Circuit détaillée vers et aux îles Lofoten en Norvège

JOUR 1

Trajet

Région grenobloise

755 km

Bivouac

Aire de repos au nord de Franckfort (E5)

 

JOUR 2

Trajet

Aire de repos au nord de Franckfort (E5)

Traversée de toute l’Allemagne et entrée en Suède en empruntant les ponts à péage, dont l’un des plus longs ponts d’Europe. On s’est procuré un pass sur internet pour passer rapidement.

1132 Km

Bivouac

Aire de repos Halmstad (Suède) (E6-E20)

 

JOUR 3

Trajet

Aire de repos Halmstad (Suède) (E6-E20)

Passage en Norvège. On remonte jusqu’à Oslo, passe Lillehammer toujours par la E6. On se rend dans le parc de Dovrefjell pour faire une pause d’une journée.

786 km

Bivouac

Tverrfjellhytte dans le Dovrefjell Sunndalsfjella Nasjonalpark

 

JOUR 4

Trajet

0 km

Randonnée dans le parc Dovrefjell en Norvège

On fait une première halte dans un lieu connu : lors de notre premier circuit en Norvège, nous avions déjà fait une étape dans le parc de Dovrefjell.

On a eu envie de revenir dans ce parc pour observer un animal fascinant, le boeuf musqué. On monte à l’observatoire, jusqu’au Snohetta point de vue. On retrouve notre refuge aménagé avec une baie vitrée. Mais ce n’est pas derrière la vitre qu’on voit nos boeufs. On monte sur la butte qui se trouve dans le prolongement du refuge, ce point de vue en hauteur nous permet d’apercevoir 2 boeufs en contrebas et de les approcher en respectant une distance de sécurité et aussi … de respect de l’animal!

On reste au même endroit le soir.

Bivouac

Tverrfjellhytte

 

JOUR 5

Trajet

Tverrfjellhytte – Trondheim (E6)

185 Km

Visites de Trondheim, 3ème ville de Norvège après Oslo et Bergen

Visite du Sverresborg, un musée populaire : nos 2 voyageurs en herbe y suivent un entraînement pour devenir chevalier et sont adoubés. Ils sont officiellement chevaliers de Norvège et devront accourir pour défendre le pays en cas de conflit!

musee-trondheim-enfants faits chevaliers-norvege

Visite de l’imposante cathédrale de Nidaros, une cathédrale en pierre, ce qui est plutôt rare en Norvège.

Visite du Fort Kristiansten sur les hauteurs de Trondheim

Hébergement

A Trondheim dans une auberge de jeunesse proprette et cosy à deux pas du centre

 

JOUR 6

Trajet

Brenna (Fv76)- Bronnoysund (Fv17) – ferry Horn – Andalsvagen 00H20 – ferry Forvik – Tjotta 01H00

Grâce à un heureux contretemps, on aperçoit tard en soirée 2 élans en bord de route, une femelle avec son petit. Grand moment magique!

475 km

elan-norvège

Bivouac

Parking sur route (Fv138)

 

JOUR 7

Trajet

Ferry à Levang – Nesna  – Mo I Rana (E6)

243 km

Randonnée en Norvège

Randonnée vers le Svartisen Glacier Austerdalsisen : on accède au départ après une traversée en bateau d’un lac. On approche du glacier jusqu’à le toucher. Très belle rando au milieu de roches rougeoyantes.

glacier-svartisen-avec lac vert norvege

Bivouac

Avant Silatunnelen (Route 17)

 

JOUR 8

Trajet

Ferry Kilboghamn – Jektvik On franchit le cercle polaire!

Ferry Agskardet – Foroy

Svartisen Glacier Engabreen

Bodo

Ferry Bodo pour les Lofoten. Arrivée sur l’île de Moskenes à Å

ARRIVEE AUX ILES LOFOTEN à 4h du matin!!! Début de notre circuit aux Lofoten, après 8 jours de route et quelques étapes  bien sympathiques dans le centre de la Norvège!

242 km

Randonnée en Norvège

Seconde randonnée pour approcher une autre langue du Svartisen Glacier, l’Engabreen. Si l’on devait choisir entre cette rando et celle de la veille au Svartisen Glacier Austerdalsisen, on choisirait sans hésiter la Svartisen Glacier Austerdalsisen, bien plus spectaculaire.

Accès en bateau au départ de la rando : 8 km A/R

Bivouac

Sorvagen au sud des Lofoten

 

JOUR 9 circuit Lofoten

Première randonnée aux îles Lofoten sur l’île Moskenesøya

Ascension au col de Tindstinden en 3-4h 8, 7km et 490m de dénivelée

Bivouac

Parking Djupforden : nuit très agitée par le va-et-vient des touristes…

 

JOUR 10

Trajet

Selfjorden

53 km

Visite aux Lofoten

Seul jour de pluie en continu durant notre circuit aux îles Lofoten. On change nos plans et visite à Å le musée de pêcheur, le Norsk Fiskevaersmuseum. Finalement, il a bien fait de pleuvoir, on y passe un excellent moment à découvrir le quotidien des pêcheurs dans les îles Lofoten!

On se promène dans un village de pêcheurs et découvre les différents bâtiments, maison de pêcheur, remise à bateau, poste, la boulangerie encore ouverte. C’est l’occasion se régaler de petits pains à la cannelle tout chauds tout en regardant un film qui explique leur fabrication à l’ancienne.

On reprend la route E10, passe devant Reine, puis quitte la E10, contourne le Torsfjorden par une petite route et se pose en bout de route sur un petit bout du monde parfait!

Bivouac

Selfjorden

On déniche un bout de parking en bout de route loin de la E6 : nuit paisible…

 

JOUR 11 circuit îles Lofoten

Trajet

Å -Sorvagen -Reine

Visite

2nde et dernière journée pluvieuse de notre circuit dans les Lofoten. On se contente de petites balades: on retourne à Å et y découvre des alignements de tête de poisson en train de sécher à Å : un fumet très puissant embaume l’air…

Balade dans Sorvagen puis Reine. On repère l’endroit où l’on doit embarquer pour nous rendre à la rando du lendemain.

Bivouac

Vers Reine (E10)

 

JOUR 12

Trajet road trip Lofoten

Reine -Selfjorden

50 km

Randonnée sur l’île Moskenesøya en partant de Reine en bateau

On se rend à la plage de Bunes et on approche le sommet du Brunakseltinden. On renonce à atteindre le sommet en raison d’un vent fort : 7,9km et 600m de dénivelée. Vue très belle!

On s’éloigne de Reine: la ville est elle-même est quelconque. Le seul intérêt de Reine, c’est son cadre avec les fameuses montagnes qui l’entoure comme un écrin minéral. C’est LA photo classique des Lofoten.

On reprend la E10 et quitte l’île de Moskenesoya pour nous rendre sur l’île de Flakstad. On lange ensuite Torsfjorden puis Selfjorden. On passe la nuit au même endroit que le jour 10 de ce circuit.

Bivouac

Selfjorden

 

JOUR 13

Trajet

Selfjorden – Vers Ramberg (E10)

50 km

Randonnée sur l’île Moskenesøya

On se rend à quelques kilomètres de notre lieu de bivouac pour notre 3ème randonnée dans les Lofoten.

Cette randonnée vers la baie de Kvalvika est réputée comme étant une des plus belles des îles Lofoten. Pour nous, beauté de la nature rime avec beauté sauvage… On est plutôt interloqués lorsqu’on découvre une plage constellée de tentes multicolores… On descend vers cette plage avec un sentiment mitigé et une certaine déception : on a l’impression de faire une rando quelconque vers un camping.

Heureusement, notre randonnée ne s’arrête pas à cette plage-camping. Et c’est plutôt la suite qui rend cette randonnée dans les îles Lofoten inoubliable : on franchit le col qui se trouve à notre droite. Et comme toujours, c’est en prenant de la hauteur que le paysage devient majestueux!

On poursuit notre randonnée, longe un lac, arrive à un croisement. On suit le sentier sur la droite et on monte une petite butte en bas de laquelle se trouve une maison rouge : la vue y est époustouflante à 360°. On redescend en direction de lacs et finit notre boucle au bord de la route.

plage-de-kvalvika-vue d'en haut lofoten-norvege

randonneur-enfants-randonneurs lofoten-norvege

randonneurs-enfant-lac lofoten-norvege

On revient sur la E10. On change d’île Lofoten: direction Flakstad. Après Justnes, notre itinéraire emprunte une piste qui descend vers la mer et une large plateforme. Mais toute la nuit, ballet incessant de véhicules et de claquement de porte… C’est la dernière fois qu’on s’installe au bord de la E10!

Bivouac

Vers Ramberg (E10)

 

JOUR 13

Trajet

Ramberg – Nesland – Plage Vikspollen route de Utakleiv

50 km

Randonnée sur l’île de Flakstadøya

Randonnée de Nesland à Nusfjord : 4h, 10km, 500m de dénivelée avec aller-retour

Cette randonnée côtière devait être une balade de santé : elle s’est avérée un vrai parcours du combattant avec escalade de rocher franchissement d’un passage vertical sur une longue échelle. Cette rando nous a menés au village de Nusfjord, village de pêcheur typique des îles Lofoten et classé à l’UNESCO

maisons jaunes nusfjord-lofoten-norvege

On change d’île des Lofoten. On remonte le Sjekfjorden, repasse par Ramberg. On suit l’E10  et passe sur l’île de Vestvagoya par un tunnel qui plonge sous la mer. On se rend à Utakleiv. Un coin avec plage très touristique: pas évident de trouver un coin pour se poser.

Bivouac

Plage Vikspollen route de Utakleiv

 

JOUR 14 Circuit îles Lofoten

Trajet

Leknes – Mortsund – Nedreas

30 km

Randonnée sur l’île de Vestvågøya

On passe par Leknes et prend la direction de Mortsund. On s’arrête à Nedreas. Attention le départ de la rando est très mal indiqué (voir l’article sur les topos randos Lofoten pour plus de détail).

Randonnée au sommet Bulitinden : on est pour ainsi dire seuls sur cette randonnée qui nous mène à un sommet. Très beau belvédère avec vue plongeante sur la mer et les enfilades de pics des Lofoten.

paysage-mer-montagne-pic iles-lofoten-norvege

On repasse ensuite à Leknes, revient sur l’île de Flakstadoya. Les enfants se baignent. Je me contente de tremper les pieds…

Bivouac

Plage de Saint Sandnes. C’est devenu un rite : on fait notre feu de camp sur la plage le soir!

 

JOUR 15

Trajet

Sandnes- Flakstadpollen

91 km

Randonnée sur l’île de Flakstad – Lofoten

On longe Flakstadpollen et prend la direction de Nustfjord. Retour le soir Sandnes

Randonnée au Nesheia: cette randonnée est vendue comme offrant un beau point de vue en hauteur sur le village classé de Nustfjord. C’est loin d ‘être son principal intérêt : la rando est magnifique en elle-même! Une de nos randonnées préférées dans les îles Lofoten entre mer, lacs et montagnes. On était seuls dans des paysages très sauvages : ce fut l’occasion de vivre en famille un moment unique et inoubliable! L’eau d’un des lacs était tellement bonne qu’on s’est déshabillés complètement et on s’est baignés sur les hauteurs des îles Lofoten… Baignade inoubliable qui vaut toutes les plages du monde!

paysage-mer-lac et montagne-lofoten-norvege

randonneur et paysage-lac-montagne-lofoten-norvege

Bivouac

Plage de Saint Sandnes

 

JOUR 16

musee-lofotr-personnages-viking-lofoten borg-norvegeTrajet

On repasse par Leknes et on se rend à Borg – Route 815

59 km

Visite du musée viking de Lofotr à Borg

Après 5 jours de randos magnifiques dans les Lofoten, journée culturelle. On passe la journée au musée viking de Lofotr à Borg.

Visite passionnante de ce musée viking qui nous permet d’en savoir plus sur ces lointains ancêtres norvégiens. On découvre une civilisation très raffinée, à l’encontre de l’image traditionnelle du Viking crasseux buveur de sang dans le crâne de ses ennemis. Une visite incontournable!

Hébergement

Camping

 

JOUR 17 circuit îles Lofoten

Trajet

Route 815 – Valberg- E10

66 km

Randonnée sur l’île de Vestvågøya

On roule jusqu’au fond du fjord Rolvsfjorden par la 815.

Rando du Dalstinden : on termine par une dernière rando aux Lofoten, somptueuse! On monte au sommet Dalstinden. La vue en plongée sur les montagnes et la mer couleur turquoise est étourdissante.

Après une pause sur la plage de Valberg, on reprend notre circuit des Lofoten , contourne Vestvågøya, retrouve la E10 jusqu’à Stara. A Stara, on prend à droite, voit au loin le sommet pyramidale du Mont Hoven ete se trouve un recoin en bord de route avec vue sur le soleil de minuit.

Bivouac

Après Stara

 

JOUR 18

Trajet

Route 815 – E10 – Plage de Rorvika – Henningsvaer (Route 816) – Solvaer – Laukvik

Visite Lofoten

On finit le tour de notre péninsule, passe par Kvalnes et récupère plus loin la E10 avec son défilé de camping-car. Petit saut sur la petite île de Gimsoya puis sur l’pile de Vagan. On se rend à Henningsvaer.

On visite Henningsvaer, ville très connue des Lofoten : grosse déception. On découvre une ville assaillie de touristes avec ses boutiques à attrape-touristes. Une ville sans charme avec des bâtiments quelconques et sans homogénéité, une ville qu’on finit par fuir. Et les environs, c’est une horreur avec son site à escalade : le moindre recoin est envahi par les voitures, les camping-cars et les tentes. Ah! si! On a trouvé un intérêt à la ville : un boulanger installé dans un camion. Si vous passez devant, n’hésitez pas : on y a déniché le meilleur pain de tous les Lofoten!

On récupère la E10, passe Kabelvag et Svolvaer. On longe la côte jusqu’à Vestpollen puis on quitte la E10 et prend la direction de Lauvik, un petit porte de pêche de bout du monde avec ses claies chargés de têtes de poisson en train de sécher.

On finit de contourner l’île d’Austgavoya. Dernière nuit, avant dernier jour de circuit dans les Lofoten. Snif! 10 jours dans les Lofoten, quelles merveilles ces îles norvégiennes! Je rêve de revenir en hiver et à l’automne.

Bivouac

Observatoire avant Sanden. On termine notre circuit aux îles Lofoten en beauté avec cette trouvaille imprévue pour notre dernière nuit dans les îles! En bord de mer, près d’un cabanon, un observatoire vitré a été installé. On y passe une de nos plus belles soirées dans les îles Lofoten : alors que le soleil flirte avec la mer, on aperçoit des groupes de dauphins (on suppose que ce sont des dauphins…) qui nagent dans les rayons du soleil de minuit!

 

JOUR 19

Trajet

On amorce notre lent retour vers la France : on monte jusqu’à Narvik avant de redescendre par la Suède ou plutôt de plonger dans un océan vert avec les interminables forêts de sapins, de sapin, de sapins, de sapin, des reflets de sapins dans les lacs, des sapiiiinns! Oh! des rennes! On en croise à de nombreuses reprises dans le nord de la Suède qui trottinent en bord de route ou… au milieu!

E10 -Kiruna (Suède) – Tore (E4)

712 km

Bivouac

Piste en bordure de la  E4

 

JOUR 20

Trajet

Lulea (E4) -Umea (E4) – Sundsvall (E4)

722 km

Bivouac

Piste vers Romsen

 

JOUR 21

Trajet

Stockholm (E4) -Jonkoping (E4) – Helsingborg (E6) – Malmo (E6)

Copenhague

1235 km

Bivouac

Aire de repos 100 km nord Hambourg

 

JOUR 22

Trajet

Aire de repos 100 km nord Hambourg

1010 km

Bivouac

Aire de repos de Besançon

 

JOUR 23

Trajet

Aire de repos de Besançon – France

307,5 km

Fin du circuit aux îles Lofoten. Gros SNIF!

Le camping sauvage dans les îles Lofoten

On a tout de même quelques réserves à émettre au sujet du camping sauvage autorisé en Norvège : c’est un droit inscrit dans la constitution norvégienne. On a toujours loué cette formidable liberté de pouvoir s’installer pour ainsi dire où l’on veut en Norvège. On en a vu cependant les limites et les débordements dans les îles Lofoten qui mériteraient d’être mieux protégées…

On en a vu d’abord les limites sur la E6 dans les îles Lofoten : le moindre recoin pour se poser est pris d’assaut. N’espérez pas passer une nuit tranquille si vous vous posez sur un bout de verdure… Vous serez cernés comme dans un camping et surtout vous passerez une nuit mouvementée entre le va-et-vient des touristes, les portes qui claquent, les conversations qui durent jusqu’au bout de la nuit… Ah! Mais non , il ne fait jamais nuit dans les îles Lofoten en été… C’est bien pour cette raison que la vie continue 24h/24…

Refroidis par ces expériences, nous avons choisi des lieux de bivouac avec notre fourgon aménagé très loin de la route E6. Sage décision qui nous a permis de dénicher des coins somptueux, vraiment au bout du monde loin de tout et … silencieux!

L’autre réserve concerne les sites sauvages signalés par certains guides papiers comme étant de très beaux sites de bivouac : ces sites sont pris d’assaut par les campeurs et malheureusement aucune réglementation ne les oblige à enlever leur tente dans la journée. Votre randonnée vers une plage, site vendue comme une des plus belles des îles Lofoten, en prend un coup… Le site sauvage est défiguré par les tentes de toutes les couleurs. Et là où cela devient franchement critiquable, c’est lorsqu’on avance au bord de cette fameuse plage entre quelques reliquats de PQ et de lingettes…

Bref, évitez les plages vantées par les guides papier… Il en existe d’autres insoupçonnées et tout aussi belles qu’on a eu l’occasion de découvrir au cours de nos vagabondages!

 

Budget de ce circuit aux îles Lofoten

Pour ce voyage en Norvège avec 2 enfants, le budget s’est élevé à 2450€. Attention, je n’inclus pas les dépenses avant de partir (pharmacie, nourriture achetée à l’avance):

  • Carburant : 706€. C’est le plus gros poste de dépense…
  • transport (ferry et bateau) : 467€
  • Courses sur place : 699€.
  • Péages: 268€
  • Hébergement (1 nuit en auberge de jeunesse à Trondheim + 1 nuit camping): 167€
  • Visites : 127€

En partageant cet article sur un circuit aux îles Lofoten en fourgon aménagé en camping-car, vous faites profiter aux autres ce que vous avez appris! Un petit clic de partage et un grand merci!




12 thoughts on “Circuit îles Lofoten en camping car – fourgon

  1. krikri

    Bonjour,

    D’abord merci pour le lien vers notre site (Fabuleux Voyages).

    A quelles dates étiez-vous dans les îles Lofoten cet été ? car après un premier séjour en 2014, nous y sommes retournés fin juin début juillet… 2016.

    En tout cas, vous avez fait vous aussi un fabuleux voyage, avec un joli choix de randos ! Bravo aux enfants !

    Nous vous souhaitons une belle année 2017 avec encore plein de beaux voyages.

    Krikri et Hervé

  2. Gaïa d'enfant-en-voyage.com Poster auteur

    Bonjour Krikri et Hervé
    Merci pour le commentaire! Quel plaisir de vous retrouver sur le site! On était dans les Lofoten en Juillet 2016. On a en effet vu votre superbe périple en Laponie en 2016 qui nous a fortement donné envie de suivre vos traces pour l’été 2017…
    On vous souhaite une bonne année 2017 pleine de voyages également

  3. Martin

    Bonjour, votre circuit est sublime et fait partie de mes projets futurs!
    Vous êtes partis en fourgon aménagé d’après ce que vous décrivez, l’avez vous aménagé vous même?
    Niveau chauffage à l’intérieur pour la nuit, est ce indispensable en été??
    Merci pour vos renseignements!

  4. Gaïa d'enfant-en-voyage.com Poster auteur

    BOnjour Martin
    Merci pour le commentaire! Le circuit est sublime parce que les Lofoten étaient sublimes… Et cet été on était dans les Vesteralen, ces îles dans le prolongement des Lofoten étaient tout autant magnifiques! N’hésitez pas y vous y rendre si vous avez le temps. Je devrais en parler bientôt et mettre en ligne le circuit.
    Pour le fourgon, on l’a aménagé nous-même. Je vous renvoie vers cet article qui explique comment: aménagement de fourgon en camping-car.
    On n’a pas eu froid aux Lofoten et pas eu besoin de chauffage d’appoint. Lors de notre voyage plus au nord, on est passé par le Cap Nord et tout le haut de la Laponie et on n’a pas eu plus froid. C’est plutôt lors de notre circuit dans le sud de la Norvège, vers les fjords les plus connus qu’on a eu un peu froid: la météo était plus humide. Mais on s’est débrouillé sans chauffage (Le ressenti reste personnel: dès que les températures dépassent 25°C, on a trop chaud. On préfère la fraîcheur).
    Bonne préparation!

VOTRE COMMENTAIRE OU QUESTION