Cette randonnée à Gresse-en-Vercors faite début juin nous a permis de passer juste au-dessous du Grand Veymont, le plus haut sommet du Vercors. Surtout, ce qu’on peut retenir de cette balade dans ce massif des Alpes du Nord, ce sont les nombreux animaux qu’on a pu croiser : marmottes, chamois et bouquetins qui bondissaient de tous les côtés! Magie de la nature!

Cette rando facile nous mène jusqu’au Pas de la Ville à 1925m d’altitude soit 680 m de dénivelée en 2h30. L’accès au Pas de la Ville demande d’avoir le pied sûr et de très bonnes chaussures de randonnée. Le sentier est très raide et, début juin, le Pas était encore une bonne partie sous la neige.

Départ de cette randonnée depuis Gresse-en Vercors

Nous nous rendons à la station de ski de Gresse-en-Vercors à 12 km de Monestier de Clermont. Nous partons du champ de l’Herse à 1245 m d’altitude pour monter jusqu’au Pas de la Ville à 1925 m.

Topo rando détaillé de cette rando dans le Vercors

Un panneau nous indique 2 h 15 pour faire les 5,2 km qui nous séparent du Pas.

On aperçoit les crêtes dentelées du Grand Veymont sur notre gauche. On avance tranquillement sur du faux plat. On longe des champs de boutons d’or et tournesols. Plus rare, on voit aussi des groupes de narcisses.

randonnée gresse en vercors
Le Grand Veymont sous les nuages

narcisse-vercors

On monte régulièrement sous les arbres. On s’extrait de la forêt vers 1700 d’altitude. Le sentier est très rocailleux mais sans difficulté. C’est alors qu’on aperçoit sur les hauteurs une tache marron : c’est un chamois qui s’éloigne en bondissant.

On parvient sous le Pas de la ville à 1710 m d’altitude en moins de 2 heures. La rocaille a cédé la place à un vallon herbeux. Le Grand Veymont dresse ses falaises plissées sur notre gauche. Le sommet est sous les nuages.

Monter jusque là, c’est déjà pas mal. On peut s’en contenter si les enfants sont trop petits pour faire plus de dénivelée (465 m jusque sous le Pas de la Ville).

gresse en vercors randonnée

On aperçoit le Pas de la ville au-dessus de nous… dans la neige. On y va, n’y va pas ? On ne prend aucune décision ! C’est midi passé et nos ventres crient famine. On décide de se poser dans un coin à l’abri du vent pour pique-niquer. Cela nous laisse le temps d’observer les autres randonneurs qui montent au Pas de la ville et de voir comment ils le franchissent ! Alors que l’un d’eux approche de la neige, on voit débouler à une allure prodigieuse un bouquetin. Il traverse en moins de 2 minutes l’immense pierrier qui nous fait face.

Tandis qu’on prend notre pique-nique, notre randonneuse en herbe s’exclame : une marmotte ! Juste-au-dessus de nous, à 5 m environ, une marmotte déjà bien grasse et toute rousse furète près de son terrier. Elle mène son petit train train pendant que nous finissons notre pique-nique ! Sympathique compagnie !

Les randonneurs semblent passer le Pas de la Ville et, surtout, en revenir ! Nous décidons de franchir les quelques 200 m de dénivelée qui nous restent pour arriver au Pas de la Ville.

Cette dernière partie est très ardue et très raide. A déconseiller avec des enfants qui n’ont pas l’habitude de la randonnée en montagne. A la rigueur, monter, ça peut toujours aller mais il faut ensuite redescendre. Et ça peut être très problématique sur un sentier très rocailleux et très raide.

En ce début de juin, le sentier est encore recouvert de neige par endroit. On doit couper le sentier ou marcher dans les plaques de neige. Après un passage très raide qui oblige à mettre les mains, on parvient enfin au Pas de la Ville en moins d’une demi-heure  !

Le plateau du Vercors s’étend devant nous. C’est alors qu’on aperçoit des petites cornes sur le côté : un bouquetin est en train de brouter paisiblement à quelques mètres des randonneurs. C’est une jeune femelle au ventre bien arrondie… Elle passe tranquillement à moins de 2 m de nous ! Quelques instants plus tard, on aperçoit 3 bouquetins qui traversent une plaque de neige en contrebas du Pas. C’est ensuite le tour d’un marmotte de traverser cette même plaque de neige.

bouquetin-vercors

On s’attarde pour observer tous ces animaux qui surgissent un peu de partout ! Les enfants sont contents lorsqu’ils ont réussi à en apercevoir en premier.

Depuis ce Pas de la Ville, il est ensuite possible de monter au Grand Veymont. On y a renoncé : le sommet était tout le temps dans les nuages. On n’était pas certains que les enfants (et moi aussi) aient assez d’entraînement pour monter jusqu’au Grand Veymont et ensuite faire toute la descente du retour.

La descente du Pas de la Ville partiellement recouvert de neige est très délicate. On prend notre temps. On tient les enfants par la main dans les passages les plus raides et rocailleux. Mon randonneur en herbe et moi n’évitons pas une belle glissade, heureusement sans gravité.

Vers le bas du Pas de la ville, on sort du sentier et on s’amuse à descendre sur une très grande plaque de neige en faisant quelques glissades debout mais pas sur les fesses, trop dangereux. On peut finir sur les rochers en contrebas.

Après une petite pause, on reprend le chemin du retour par le même sentier qu’à l’aller.

D’autres randonnées en famille en Vercors et dans les Alpes

Retrouvez sur le blog-zine du voyage en famille d’autres randonnées en Vercors, dans les Alpes et à l’étranger faites avec nos enfants:

Et pour préparer votre séjour familial dans le Vercors, retrouvez des sélections d’hôtels adaptés avec des enfants: 

Une randonnée avec des enfants en montagne ou milieu escarpé ne s’improvise pas et nécessite d’être préparé et bien équipé, les grands comme les petits! Pour vous aider, retrouvez ci-dessous des articles:

En partageant cet article sur la randonnée en partant de Gresse-en-Vercors, vous faites profiter aux autres ce que vous avez appris! Un petit clic de partage et un grand merci!

Ecrire un commentaire ou une question