Vous êtes ici: Accueil > Par thème > Actifs

Kerlingarfjöll, randonnée sur un volcan islandais

Comme je vous l’avais déjà dit dans les 20 randonnées en Islande avec enfants, cette balade dans les monts Kerlingarfjöll fut pour nous LA randonnée dans des paysages multicolores surréels: elle nous a illuminés! C’est le coup de coeur de notre voyage en Islande avec notre fourgon aménagé.

 

Les Kerlingarfjöll, un volcan islandais

Les Kerlingarfjöll sont encore très peu touristiques mais leur succès devrait croître autant que la zone du Landmannalaugar (voir nos randonnées dans le Landmannalaugar).

Les monts Kerlingarfjöll se trouvent dans le centre de l’Islande, dans les Hautes Terres. C’est un volcan formant un massif montagneux culminant à 1477 m d’altitude avec le Snækollur. Kerlingarföll signifie monts (=fjöll) Kerling. Et pour la petite histoire, kerling désigne une vieille femme ou ogresse. Selon les légendes islandaises, elle aurait été pétrifiée.

 

Hveradallir dans les Kerlingarfjöll

kerlingarfjöll-hvedallir-islande

Au coeur des Kerlingarfjöll se trouve un des plus beaux paysages d’Islande: c’est le site géothermique de Hveradalir avec ses sources chaudes, son solfatare coloré et les plaques de neige qui émaillent ce paysage exceptionnel. La roche caractéristique des monts Kerlingarfjöll est la rhyolite. C’est cette roche qui donne des couleurs si vives aux paysages islandais. C’est vers ce site que se déroule notre randonnée avec nos 2 enfants de 6 et 8 ans.

 

Randonnée vers Hveradallir

kerlingarfjöll-islande-enfant-randonneur-panneau

Pour cette randonnée le site de Hveradallir, on part du camping-refuge des Kerlingarfjöll. De gros panneaux bien rouges, bien visibles indiquent régulièrement la direction à prendre. C’est tout droit! On avance dans un décor lunaire avec pour horizon les montagnes aux flancs ravinés et parcourus de mousses vertes. Cette résistance du végétal dans les milieux les plus hostiles est toujours fascinante. Quelques névés nous rappellent que même en été l’hiver n’est pas loin en Islande, même à basse altitude.

kerlingarfjöll-islande-montagne

On suit le sentier sans aucune difficulté: il est indiqué par des piquets régulièrement. Ces piquets portent le numéro de la randonnée: on suit la n°2. Pour se perdre, il faut vraiment en avoir envie, ce qui ne serait pas une si mauvaise idée dans ce coin fabuleux d’Islande! Cela dit même si le sentier est très bien balisé, s’il y a du brouillard, mieux vaut éviter de faire cette randonnée si on ne connaît pas comme sa poche ce coin des Kerlingarfjöll. L’absence de visibilité empêchera de voir les piquets et alors plus aucun effort n’est exigé pour se perdre!

La randonnée commence sur un vaste plateau rocailleux avec pour ligne de mire les sommets des Kerlingarfjöll. On descend ensuite dans le creux d’un vallon. Le sentier est assez raide mais sans difficulté particulière. On remonte de l’autre côté du vallon. On doit ensuite franchir un névé. Toujours très amusant pour les enfants!

kerlingarfjöll-islande-enfant-randonneur

On continue d’avancer sur un vaste plateau. Peu à peu se déploie devant nous un paysage envoûtant. On s’aperçoit qu’on avance sur un haut plateau qui surplombe le site de Hveradallir. On avance jusqu’au bout de ce plateau face à ce paysage d’une beauté indicible: le volcan crache ses fumerolles qui s’enroulent autour des vallons ravinés. Les couleurs sont ahurissantes: rouge-orange, vert-bleu. Même les enfants sont captivés par le décor qui se déploie devant eux. Face à ce paysage, on se dit que ce voyage en Islande est certainement le plus beau cadeau qu’on ait pu leur faire.

kerlingarfjöll-hvedallir-islande-fumerolles

kerlingarfjöll-hvedallir-islande-volcan

Après la pause-déjeuner sur les hauteurs, on descend vers le site de Hveradallir. La terre est très boueuse et très glissante. La plus grande prudence s’impose avec les enfants. Mieux vaut prévoir des bâtons de marche. On arpente le site en tous sens, monte et descend les différents versants, approche les sources de fumerolles. C’est comme si on se baladait sur la palette d’une peintre géant.

kerlingarfjöll-hvedallir-islande-enfant-randonneur

 

kerlingarfjöll-hvedallir-islande-fumerolle

On resterait bien des heures, voire une éternité, sur ce site des Kerlingarfjöll. Il faut tout de même se résigner à repartir et reprendre le sentier en sens inverse.

Et c’est là que les choses se gâtent!

Hveradallir nous retient! Un groupe d’Allemands est devant nous, ils remontent le sentier très raide qui mène au plateau. Le sol est si boueux qu’ils patinent, glissent, s’enfoncent, font un pas en avant et trois en arrière! Ils finissent par renoncer à la montée. Un guide les accompagne et décide de repartir par la piste qui longe le site de Hveradallir. Il espère arrêter des véhicules pour les ramener au refuge des Kerlingarfjöll.

Nous restons plantés au milieu de la pente. On redescend ou poursuit notre montée avec les enfants? Sur le site du volcan Hverir, on avait déjà expérimenté la technique de marche « j’avance d’un pas et je recule de 3 pas ». On avait tout de même réussi à monter au sommet!

Allez, on tente!

Et contre toute attente, les enfants avancent comme des cabris dans la boue sous mon regard médusé. D’autant plus médusé que moi, en revanche, je n’avance pas… Finalement, sous les encouragement de mes ouailles, munie de mes bâtons de marche, je gravis la pente boueuse centimètre par centimètre, à la force du poignet! Oui, j’avoue, en fait, le site de Hveradallir me retenait…

On reprend le même chemin qu’à l’aller vers le refuge des Kerlingarfjöll.

Au refuge, les enfants s’amusent beaucoup avec ces brosses à chaussure fixées au sol. Sur de nombreux sites boueux, elles sont mises à disposition pour se nettoyer les chaussures dont on ne reconnaît plus la couleur…

Pour clore cette journée en beauté, on décide de rester dormir au refuge des Kerlingarfjöl. Ce n’était pas prévu. On n’avait pas réservé mais il restait de la place pour 4 personnes. On n’a pu passer la soirée dans un refuge très cosy et très calme (sauf la nuit, ronflement oblige de mon voisin du dessus…).

 

Infos pratiques pour cette randonnée dans les Kerlingarfjöll

Dénivelée

100m sans les montées et descentes sur le site de Hveradallir

Distance

10km sans la visite du site de Hveradallir

Durée

4-5h

Départ

Camping-refuge des Kerlingarfjöll

Accès

De Gulfoss, par la piste 35, puis embranchement F347 vers le refuge des Kerlingarfjöll. Il est possible de se rendre sur le site de Hveradalir par la piste avec un véhicule 4×4. Mais quel dommage! On rate une arrivée magique par le plateau en hauteur qui surplombe le site de Hveradallir. Pour plus d’infos sur l’accès au refuge des Kerlingarfjöll, voir l’article pistes en Islande.

 

Et vous, avez-vous eu l’occasion de faire de la randonnée dans les Kerlingarfjöll? Parlez-nous en vite dans les commentaires ci-dessous ou sur la page topo randonnée. On souhaite retourner en Islande et faire d’autres randonnées dans les Kerlingarfjöll. Que nous conseillez-vous?

*** Les indications sont données à titre indicatif et n’engagent en rien la responsabilité de l’auteur.

En partageant cet article  sur les Kerlingarfjöll en Islande, vous faites profiter aux autres ce que vous avez appris! Un petit clic de partage et un grand merci!

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Opt In Image
Recevez tous les samedis les actus et bons plans pour préparer vos voyages et week-ends en famille

Par respect pour votre vie privée, votre mail n'est pas diffusé.




VOTRE COMMENTAIRE