C’est notre 10ème jour autour du Mont Blanc. Après 3 jours de pause à Courmayeur entrecoupés d’une montée à l’Aiguille du Midi, on repart sur les sentiers: la randonnée de cette étape nous menant vers un sommet belvédère, la Tête Bernard. Les aléas des sentiers italiens nous ont menés vers la Tête de la Tronche, juste à côté… On est à nouveau hors des sentiers battus sur une variante du TMB dans le Val Ferret en Italie.

C’est une rando avec un beau dénivelée de 928m et 8,9km de distance.

Pour en savoir plus sur notre TMB, destination ces articles :

Départ de Courmayeur vers la Tête Bernard

On lève le camp à 8h passée. On part à gauche du camping des Grandes Jorasses. On suit la route jusqu’à un pont avec le début de notre sentier qui rejoint celui du TMB.

On suit un panneau indiquant la Leuchey. Le sentier passe à travers bois et on ressort dans les alpages à 1902m d’altitude à la… Lèche !? On se rend compte qu’on n’est pas au bon endroit. Il est probable qu’on ait loupé la bifurcation à un endroit où se tenaient des randonneurs qui cachaient probablement le panneau d’indication.

randonnée-avec-enfants-mont-blanc-Alpes-Italie

Mont-Blanc-dans-les-Alpes

Mont-Blanc-depuis-tete-bernard

Sur une carte, on voit qu’un sentier tracé en noir peut encore nous permettre de rejoindre le sentier… sauf qu’on ne l’a jamais vu ! On finit par faire le tour de la Tête Bernard par la gauche au lieu de monter par la droite. On atteint Armina et monte par le sentier par lequel on aurait dû redescendre.

A Armina, on emprunte un sentier juste avant. On pensait dénicher un autre sentier tracé en noir et menant à la Tête Bernard. Mais décidément, aujourd’hui, ça veut pas. Le sentier se perd dans une tourbière un peu plus loin. On longe le cours d’eau, patauge dans la tourbière, crapahute ensuite dans des buissons de rhododendrons. On finit par traverser le ruisseau serpentant en fond de vallée et récupérer le sentier bien tracé se trouvant de l’autre côté.

On avance droit dans le vallon d’Armina. Il forme un beau V évasé, une fenêtre dans laquelle se découpent les Grandes Jorasses.

grandes-jorasses-mont-blanc-randonnée-en-famille

Randonnée vers la Tête de la Tronche dans le Mont Blanc

On atteint la ruine de Sécheron. On a encore 300m de dénivelée à gravir pour monter à la Tête de … la Tronche à 2584m. La Tête Bernard se trouve en contrebas de la tête de la Tronche.

Le sentier contourne le vallon par la droite puis on gravit une butte. On atteint le col du Sapin à 2436m. Reste 150m mais ce sont 150m bien corsés sur une pente non seulement très raide mais aussi sablonneuse. C’est midi passé, on monte sous une chaleur écrasante. Pas de vent pour nous rafraîchir. On a rechargé nos sacs de randonnée avec du ravitaillement à Courmayeur. Ils sont chargés à bloc. Ils pèsent à nouveau très lourds. Donc je monte en bavant pendant que papa randonneur et les enfants atteignent bien plus vite que moi le sommet…

C’est au dernier moment, en franchissant la ligne d’arrivée que le panorama sur le Mont Blanc se déploie. On a beau côtoyer ce massif alpin depuis plusieurs jours, c’est toujours époustouflant de le voir se déployer sous nos yeux. On est pour ainsi dire collé à cette façade de pics et de glaciers.

On voit la Tête Bernard en contrebas ainsi que le sentier longeant la crête par laquelle on aurait dû arriver.

On a mis un peu plus de 4h pour atteindre notre point culminant. On s’y attarde après la pause pique-nique et une bonne sieste, les doigts de pied en éventail. On profite de nos vacances en famille ! Le Point de vue panoramique valait vraiment le détour! 

mont-blanc-depuis-tete-de-la-Tronche

glacier-dans-le-Mont-Blanc-Grandes-Jorasses

Bivouac de rêve dans les Alpes!

On redescend ensuite dans le vallon d’Armina. On pensait remonter vers un lac sur les hauteurs à plus de 2500m d’altitude pour bivouaquer en toute légalité. Mais avec nos sacs de randonnée surchargés, on n’a pas le courage. On a les  »mollets dans les chaussettes »… On décide de s’installer dans le fond du vallon. Le lendemain, on verra d’autres tentes de bivouac, dont une en bordure de sentier à plus de 9h du matin. A priori, une certaine tolérance doit tout de même régner en matière de bivouac dans le Val Veny.

On se trouve un coin idyllique près d’un cours d’eau au-dessus de la ruine de Sénéchon. On a une salle à manger avec une table rocher bien plate, , un rocher sèche-linge, l’eau courante à proximité. Deux coins chambres sur le côté et un coin terrasse avec chaise longue et vue sur les Grandes Jorasses.

bivouac-en-famille-dans-les-Alpes-Italie

vêtement-de-randonnée-bivouac

Et je déniche même un spa 100% nature : on fait un brin de toilette dans la rivière. Je m’installe dans un trou d’eau dans lequel dévale une cascatelle. L’eau est brassée comme dans un jacuzzi ! On n’y reste pas des heures vu la fraîcheur de l’eau mais ça requinque !

Alors qu’on se pose sur notre  »terrasse », on assiste à un spectacle grandeur nature impressionnant : un sérac gigantesque se détache de la paroi des Grandes Jorasses et produit un nuage de neige qui enveloppe le pic en plus de faire un gros vacarme. Même si c’est la nature qui nous offre ce spectacle impressionnant, cela n’a évidemment rien de naturel, le réchauffement climatique étant à l’origine de ces effondrements spectaculaires et désastreux…

grandes-Jorasses-Mont-Blanc

D’autres randonnées en famille dans les Alpes et ailleurs

Retrouvez sur le blog-zine du voyage en famille d’autres randonnées dans les Alpes et à l’étranger faites avec nos enfants:

Partir préparé et équipé en randonnée avec enfants

Une randonnée avec des enfants en montagne ou milieu escarpé ne s’improvise pas et nécessite d’être préparé et bien équipé, les grands comme les petits! Pour vous aider, retrouvez ci-dessous des articles:

Et retrouvez des conseils d’équipement dans la rubrique boutique de voyage

En partageant cet article sur la randonnée dans le Mont Blanc à la Tête Bernard, vous faites profiter aux autres ce que vous avez appris! Un petit clic de partage et un grand merci!

Ecrire un commentaire ou une question