Voici une semaine qu’on marche autour du Mont Blanc. En pause à Courmayeur, on en profite pour faire la visite de l’Aiguille du Midi par la Pointe Helbronner: c’est une expérience fabuleuse qu’on avait déjà vécu voici quelques années et notre passage en Italie est l’occasion de visiter cette fois en famille cette pointe unique des Alpes.
On souhaitait revivre cette expérience inoubliable avec les enfants, ce vol majestueux au-dessus d’un univers de glace, de roche et de pics. Pour faire la montée, on a emprunté plusieurs téléphériques, le téléphérique Helbronner puis le Panoramic Mont Blanc avec ses télécabines permettant de survoler les glaciers de la Vallée Blanche.

Pour en savoir plus sur notre TMB, destination cet article : notre Tour du Mont Blanc avec enfants

Visiter l’Aiguille du Midi par Chamonix ou Courmayeur?

J’ai eu l’occasion de monter à l’Aiguille du Midi en partant par Chamonix : je préfère de loin le côté Italie en partant de Courmayeur ! La montée est plus longue, on profite davantage des paysages et les 2 fois où on est monté il y avait bien moins de touristes côté Courmayeur que côté Chamonix, donc moins d’attente.

aiguille-du-midi-helbronner

Avec Raphaël, on avait déjà fait ce vol fantastique au-dessus des glaciers et on avait ensuite dormi au refuge Torino à plus de 3000m d’altitude. On avait passé 2 jours sublimes en haute montagne, un excellent bon plan si vous avez besoin de vous acclimater à l’altitude. En revanche, côté tarif, visite de l’Aiguille du Midi et nuit au refuge italien, c’est plutôt cher mais ça vaut son prix!

Départ par le téléphérique de la Pointe Helbronner

Lever à 6h30 mais cette fois on ne part pas à pied : on se rend à l’arrêt devant notre camping au-dessus de Courmayeur pour prendre le bus.

On va emprunter exactement 2 téléphériques et une télécabine pour nous monter à l’Aiguillle du Midi par le côté italien.

A 7h37 pétantes, on est posté devant notre arrêt de bus n°31. A 7h47, on prend la direction de Courmayeur et descend à l’arrêt Saxe Pontal. Et hop, on va à l’arrêt en face. Quelques minutes plus tard arrive le bus circulaire. Il nous dépose une 10aine de minutes après devant le téléphérique.

On a réservé la veille nos billets au camping pour éviter une éventuelle file d’attente mais il n’y a pour ainsi dire personne si tôt en matinée.

Il nous reste à déposer nos gros sacs dans les casiers de la consigne. Hic, nos gros sacs à dos de randonnée ne passent pas. On déniche un employé qui accepte de prendre nos sacs dans son bureau.

La montée se fait en 3 étapes, ce qui permet de faire des pause entre chaque étape pour s’habituer à l’altitude, surtout si on est avec des enfants pas très grands. Avec des enfants en bas âge, je ne conseille vraiment pas de monter à l’Aiguille du Midi: avec une altitude de 3842m, ce n’est pas vraiment prudent.

Et nous voilà partis pour notre 1ère ascension de la matinée avec effort très modéré ! On monte dans un téléphérique tout rond comme une soucoupe volante et il fait un tour complet sur lui-même durant l’ascension, de sorte que l’on peut voir le paysage autour de nous à 360°. L’ingéniosité italienne est bluffante !

On atteint le 1er palier de notre ascension, le Pavillon Ston à 2174m d’altitude.

On poursuit notre envol sur la Skyway : c’est le nom bien trouvé de la ligne de téléphérique qui nous nous fait suivre la voie du ciel jusqu’à la pointe Hellbronner, 2nde étape de notre montée vers l’Aiguille du Midi.

On monte dans le téléphérique de la Pointe Helbronner, aussi en forme de soucoupe volante. On approche nos 1ers pics acérés au pied recouvert de leur robe de glaciers.

pointe-helbronner-aiguille-du-midi

C’est 8h30 lorsqu’on atteint Helbronner. On s’attarde plus d’une heure à la station. On doit patienter pour monter à l’aiguille du Midi. Les conditions météos ne sont pas favorables. Pas mal de vent et des nuages bouchent la vue.

visite-aiguille-du-midi

La station de la Pointe Helbonner a été reconstruite depuis notre passage 14 ans plus tôt. On est dans une immense bâtisse aménagée avec différentes zones d’observation à l’intérieur et l’extérieur. On visite une salle exposant des minéraux. On se rend sur les différentes terrasses panoramiques à l’extérieur : on est face à la Dent du Géant reposant sur sa crème de neige fouettée. De l’autre côté, le Mont Blanc est recouvert d’une nappe de nuage qu’il lève de temps en temps pour révéler sa face resplendissante.

Vers l’Aiguille du Midi par le Panoramic Mont Blanc

A 10h le feu vert est donné. On est parmi les 1ers à franchir la frontière nous ramenant en France. On repasse en caisse pour prendre nos tickets, pas possible avant côté italien puisque c’est la compagnie Panoramic Mont Blanc qui gère la portion menant à l’aiguille du Midi. Bon à savoir, les tickets ne peuvent s’acheter à l’avance : ils sont vendus sur place en fonction des conditions météos.

Le tarif pour 4 personnes, 2 adultes et 2 enfants de 11 et 13 ans, est de 96€ pour aller à l’Aiguille du Midi. la montée à la pointe Helbronner nous a coûté 170€, soit 266€ au total ! Gros trou dans notre budget mais comme on économise sur l’essence cette année en voyageant à pied, on se permet cette excursion incontournable à nos yeux.

On embarque vers 10h15 pour environ 40min d’envolée céleste au-dessus des glaciers : pics, pitons, tours rocheuses, éboulis de glace, crevasses, on traverse un univers glacé et rocailleux prodigieux et fascinant. De temps en temps, on aperçoit des cordées de fourmis noires progressant sur les lignes striant les glaciers.

telepherique-helbronner

On traverse d’abord le glacier du Géant. Le filin de la télécabine plonge en arc de cercle vers le glacier avant de remonter vers une gare intermédiaire. A intervalle régulier, les télécabines font une pause : immobiles, on peut admirer le paysage dans un silence blanc très particulier, comme si on touchait à l’infini et l’éternité… Quelque chose de figé et incommensurable…

aiguille-du-midi-visite

panoramic-mont-blanc

aiguille-du-midi-italie-glacier

helbronner-aiguille-du-midi-mont-blanc

On longe la paroi dantesque du Mont Blanc. On aperçoit en contrebas les larges lézardes des crevasses. L’un d’elles est si large qu’un lac glaciaire s’y est formé pour la 1ère fois au cours de l’été, réchauffement climatique oblige.

lac-dans-glacier-mont-blanc-aiguille-du-midi

On approche l’aiguille du Midi, longe la paroi orangée avant d’atteindre à la verticale la gare d’arrivée.

Notre visite de l’Aiguille du Midi en famille

L’Aiguille du Midi est le 1er 3000m des enfants. Cette montée est aussi l’occasion de voir comment ils supportent l’altitude. Pas de souci, ils cavalent d’une plateforme d’observation à l’autre.

aiguille-du-midi-mont-blanc

visite-aiguille-du-midi-avec-enfants

Le sommet du Mont blanc avec sa face arrondie et glacée paraît tout proche. Les crêtes aiguës de l’Aiguille du Midi descendent jusqu’au refuge des Cosmiques. Le paysage est un vrai poème géologique à la gloire de la glace et du rocher. On est face à un des paysages les plus fantastiques des Alpes et d’Europe. A faire au moins une fois en famille ! C’est une aventure unique !

visite-aiguille-du-midi-mont-blanc

aiguille-du-midi-alpes

On visionne ensuite un film montrant en vue aérienne les différents sommets emblématiques du Mont Blanc.

Au fameux pas dans le vide, une avancée tout en verre au-dessus du vide, la foule de visiteurs est amassée. On passe… Côté sensations fortes, ce qu’on voit autour de nous et les randos qu’on a faites les jours précédents autour du Mont Blanc nous suffisent…

On visite l’Aiguille du Midi pendant environ 2h avant de reprendre le télécabine et de refaire notre traversée au-dessus des glaciers du mont Blanc.

On aura vécu une des journées les plus marquantes et les plus grandioses de notre TMB, celle qui aura beaucoup marqué les enfants.

On redescend jusqu’au Pavillon Ston pour faire notre pause pique-nique vers le jardin botanique alpin Saussure. On se balade ensuite dans le jardin. Pour l’anecdote, 10 ans plus tôt, on y avait serré la paluche du pape et papoté avec lui sur la rando! Authentique! Il était en vacances dans le coin. Les Italiens étaient en extaxe tout autour de nous. Moi, j’étais venue pour les fleurs, donc c’était pas ma priorité. J’étais restée le nez dans mes fleurs. C’est alors que Raphaël m’avait dit: « il vient vers nous! » Et on s’était retrouvé à faire la conversation avec le pape. » Autant vous dire que les Italiens nous regardaient avec des yeux ronds comme des soucoupes!

Bref, le jardin botanique vaut une petite visite. C’est gratuit pour ceux qui ont leur billet pour prendre le téléphérique.

Cette visite est l’occasion de se remettre en tête le nom des nombreuses plantes qu’on a pu voir le long des sentiers depuis le début de notre TMB : lys martagon, orangé, orchis vanillé, les rosaces des joubarbes, les renoncules, edelweiss, etc.

courmayeur-aiguille-du-midi-jardin-botanique-pavillon-ston

Au pavillon Ston, des jeux permettent aux enfants de s’amuser, entre autres un radeau installé sur un plan d’eau avec une corde pour le tracté d’une rive à l’autre.

Suite de notre TMB à Courmayeur

On redescend dans l’après-midi et récupère nos sac à dos… en libre-service, posé à l’extérieur du bureau. Mais pas de souci, on retrouve toutes nos affaires.

Allez, on enfile à nouveau nos sacs à dos de rando et on se rend dans un autre camping, le camping des Grandes Jorasses.

On a fait le choix de changer de camping pendant notre pause à Courmayeur pour pouvoir être à 2 pas du sentier du TMB qu’on doit reprendre le surlendemain.

Les bus ne passent qu’1 à 2 fois par heure. Plutôt que d’attendre un bus pour encore en prendre un autre, on décide de se rendre à pied à l’arrêt du bus devant nous amener au camping directement depuis le téléphérique.

C’est une bonne grimpée en plein cagnard mais on gagne du temps pour nous reposer. On traverse le village d’Entrèves et retrouve plus haut la route principale. On déniche notre arrêt de bus un peu plus loin. C’est la ligne verte faisant la liaison entre Courmayeur et le val Ferret. Coup de bol, le prochain bus passe 15 min après notre arrivée.

En quelques lacets et une bonne montée, on descend devant notre camping très familial. Il ne propose pas de tente en location, c’est pourquoi on avait fait une étape dans le camping précédent qui en proposait.

En partageant cet article sur la visite de l’Aiguille du Midi, vous faites profiter aux autres ce que vous avez appris! Un petit clic de partage et un grand merci!

Créatrice du blog de voyage en famille et passionnée de photos, je partage conseils et bons plans de parent voyageur pour vous aider à préparer vos vacances avec vos enfant et vivre de belles aventures familiales!

Ecrire un commentaire ou une question

Pin It
5 Partages
Partagez5
Tweetez
Enregistrer
Pocket
Email
Partagez
Reddit
WhatsApp
Buffer
Flip
Partagez
Print
More