Randonnée raquette Isère – 5 topos

De la neige, du soleil, de vastes espaces blancs , des sommets mythiques comme la Meije, toutes les conditions sont réunies pour une belle randonnée raquette dans l’Isère.

Retrouvez ces 5 topos randonnées raquettes dans l’Isère.

Pour préparer au mieux votre randonnée à raquette en famille, rendez-vous sur ces articles qui vous donnent des conseils:

Randonnée raquette en Matheysine – Isère

Direction le sud de l’Isère en Matheysine, une région  assez peu connue dans les Alpes.

L’intérêt de ce coin de l’Isère, c’est aussi d’être entre le Vercors, le Dévoluy et Belledonne. Les sommets de la Matheysine offrent ainsi de superbes points de vue sur ces différentes chaînes des Alpes.

Pour se rendre au départ de cette randonnée raquette, on se rend vers la Mure, dans une mini station de ski, la station des Signaraux.

On monte  par la D115d jusqu’au parking de la station de ski en bout de route.

Plusieurs randos à raquettes balisées sont possibles depuis ce départ, de la petite balade raquettes de 3 km à la randonnée de plus de 6 km:

  • le sentier raquette vert dit Arboretum de Combe Noire. Longueur 3,1 km. Dénivelée: 214m. Durée: 1h
  • le sentier raquette bleu dit Pierre Plantée. Longueur 4,8 km. Dénivelée: 355 m. Durée: 1h45
  • le sentier raquette rouge dit Côte de l’Aulp. Longueur 6,2 km. Dénivelée: 364m. Durée: 2h30

On s’engage sur le sentier rouge pour faire une large boucle qui nous permet de profiter de beaux points de vue sur le long rempart du Vercors, sur le Taillefer, l’Obiou et le Dévoluy, les Ecrins.

Une battue de sangliers nous oblige à faire la randonnée dans le sens contraire indiqué sur le panneau au départ de la randonnée.

On part raquettes au pied sur la droite, passe sous le tire-fesse de la station. On marche sur du plat avant d’entamer une montée. On atteint un plateau face à la chaîne du Vercors. On suit en ligne droite le sentier en direction du Col du Sénépy. Sur le sommet du Sénépy, on aperçoit quelques skieurs en kitesurf qui évoluent sur les pentes.

randonnée-raquette-isère-enfant

-raquette-et-ski-joring--isère

On longe les côtes Fouillouses et atteint le bout. Le sentier monte ensuite régulièrement sur la bosse des Fouillouses. On atteint rapidement le large plateau au sommet des Fouillouses. On retrouve de nombreux skieurs en kitesurf qui strient les pentes enneigées autour du plateau.

On traverse tout le plateau en direction du sommet de la pierre plantée.

-raquette-isère-sapin-neige

-raquette-isère-vercors

Face au différents sommets alpins enneigés, la pause déjeuner s’impose. On est sur un plateau balayé par les vents (d’où la présence de nombreux kitesurf). On a un peu de mal à trouver un coin à l’abri.

Après une courte pause, on repart en direction du point de vue, au sommet de la Pierre plantée à 1559 m d’altitude. Panorama à 360° sur le Vercors, le Taillefer, le Dévoluy, quelques sommets de la Chartreuse au loin.

randonnée-raquette-isère-montagne

On poursuit notre boucle en entamant la descente après avoir atteint notre point le plus haut. On descend droit dans la pente puis bifurque vers la droite. On marche sur le flanc d’une pente en devers, ce qui n’est pas pratique en raquette. On rejoint l’étage forêt. La neige a complètement fondu par endroit et on se retrouve à marcher dans la boue.

randonnée-raquette-isère-enfanst

Après quelques zigzags, on achève notre randonnée raquettes, soit 4h de balade avec nos pauses.

 

Randonnée raquette à Vaujany en Oisans – Isère

On se rend au-dessus de la station de ski de Vaujany. Une station comme on les aime qui a su préserver son caractère de village typique avec ses vieilles maisons en pierres, ses balcons en bois de guingois, sa rue étroite qui traverse le village.

vaujany-grandes-rousses-montagne

Cette randonnée à raquette dans les Alpes peut s’adapter selon l’âge et l’entraînement des enfants. Elle peut être aussi le cadre d’une initiation à la raquette en famille.

Cette randonnée près de Vaujany est assez longue avec des pentes raides et un passage en devers qui demande de la prudence avec des enfants. Si vous allez jusqu’au bout, le col du Sabot, vos enfants doivent être entraînés, avoir l’habitude de faire de la raquette à neige : la distance et le dénivelé sont assez importants. Nos enfants de 7 et 9 ans n’ont eu aucune difficulté pour réaliser cette superbe rando à raquettes dans les Alpes, plus exactement dans le massif des Grandes Rousses.

Si vos enfants ne sont par entraînés ou trop petits pour une aussi longue balade à raquette, pas de problème : vous pouvez adapter cette randonnée et ne pas vous rendre jusqu’au col du Sabot. Vous ne verrez pas le paysage de l’autre côté du col du Sabot mais vous jouirez toujours d’une très belle vue sur les vastes et blanches étendues des alpages et sur les sommets enneigés des montagnes : Belledonne, Grandes Rousses, et au loin un bout de Vercors.

neige-alpes

On traverse avec notre véhicule le village de Vaujany puis celui de la Villette. On s’arrête au Collet à 1400 m, juste au-dessus du dernier village. Un parking permet de se garer facilement à ce point de départ de notre randonnée à raquette avec les enfants dans les Alpes.

On se rend au col du Sabot à 2100 m. On va suivre en partie la route qui y mène l’été et qui est sous la neige en hiver. Un panneau routier indique la direction à prendre. La route transformée en sentier pour la randonnée à raquette est très bien damée. Les pics saupoudrés de neige des Grandes Rousses s’élancent ver le ciel bleu cobalt.

randonnée-raquette-alpes-randonneurAprès avoir suivi la route pendant une dizaine de minutes, on la quitte pour suivre le sentier qui permet de la couper et d’éviter les longs lacets. Le sentier en pente douce devient plus raide. On parvient au pied d’un tunnel. On le contourne par la droite et passe au-dessus par un sentier très pentu.

On suit ensuite un ruisseau qui zigzague entre les plaques de neige.

On débouche sur une vaste plaine dont la belle uniformité blanche est rompue çà et là par quelques arbres dénudés. Les sommets de Belledonne et du massif du Taillefer se dressent derrière nous. Au loin, la vallée de la Romanche disparaît sous un manteau de nuages. Les sommets du Vercors émergent au-dessus de cette couche nuageuse.

On s’arrête très régulièrement pour faire des pauses contemplatives… mais aussi reprendre notre souffle : la montée est assez raide. Il est aussi essentiel de s’hydrater régulièrement et d’avaler quelques en-cas lors de ces pauses.

On avance vers une bosse que l’on franchit en devers : on la contourne par la droite. Ce passage est plutôt délicat, assez raide avec la rivière en contrebas. Il exige d’être très prudent avec les enfants. On pensait être arrivés au col du Sabot une fois la butte franchie et on découvre après cette butte une autre vaste étendue à parcourir… Cela fait 2 h qu’on marche.

raquette-a-neige-enfant-alpes

raquette-à-neige-enfant-alpes

On poursuit notre avancée à travers cette plaine très sauvage, dépourvue d’habitation, enserrée entre les pics des Grandes Rousses. On se dirige vers le col du Sabot droit devant nous : son entrée est signalée par un passage étroit entre deux parois en pente douce.

On se faufile le long de ce « hall d’entrée » jusqu’au bout du col du Sabot. Celui-ci s’ouvre devant nous comme une fenêtre sur le massif du Mont Blanc avec son sommet pyramidal qu’on reconnaît sans peine. En contrebas, on aperçoit un bout de lac dégelé : c’est le fameux lac-barrage de Grand Maison à cheval entre l’Isère et la Savoie.

col-du-sabot-alpes-vue-sur-mont-blanc

On déniche un rocher en partie dégagé pour notre pause déjeuner sur ces hauteurs. A 2100 m d’altitude, impossible de rester trop longtemps immobile: l’air est frais, des bourrasques tourbillonnent autour de nous. Pour ainsi dire indispensable, une bouteille thermos remplie de thé au miel nous permet de nous réchauffer.

On redescend en suivant plus ou moins le même chemin : on se fait plaisir à marcher hors sentier dans la poudreuse, à plus ou moins glisser sur les raquettes ou descendre la pente sur les fesses…

Le temps d’une pause, les enfants, qui ne manquent jamais d’énergie, se livrent à une bataille de boules de neige. Les parents se prélassent : on n’aurait pas les fesses dans la neige, on se croirait dans le Sud sur une plage chauffée par les rayons intenses du soleil. Si intenses qu’on finit la journée avec le visage en feu… On a commis l’erreur impardonnable : on croyait que la crème solaire était dans nos sacs à dos. Elle n’y était pas… La crème solaire, c’est obligatoire pour une rando à raquettes, et encore plus avec des enfants... La réverbération du soleil sur la neige est très intense et on a cramé très vite… On va en avoir un souvenir « cuisant » pour plusieurs jours! Nos joues chauffent comme de la braise : on pourrait faire un barbecue!

On retrouve le parking du Collet en fin d’après-midi. On est rougeoyants et contents : avec cette randonnée à raquette en famille dans les Alpes, on a fait le plein de blanc, de montagne, d’air pur, de silence, de paysages sauvages toujours envoûtants!

Infos pratiques  randonnée raquette dans l’Isère

Accès

Se rendre dans la vallée de la Romanche par la N91. Prendre la route des cols du Glandon et de la Croix de Fer (fermés l’hiver) direction  Vaujany. Traverser le village de la Villette et s’arrêter au Collet à un peu plus de 1400 m d’altitude.

panneau-col-du-sabot-alpes

Durée et dénivelée

Environ 700 m de dénivelée réalisé en 6 h de marche en comptant toutes les pauses, y compris la pause pique-nique.

Difficultés

Aux 2/3 tiers de cette randonnée à raquette, il faut franchir une butte en la contournant en devers. C’est assez raide et demande d’être vigilant.

En plus des randonneurs à raquette, ce superbe coin des Alpes est pas mal fréquenté par des skieurs de randonnée. Sur les photos, on peut voir les innombrables stries sur la neige qui témoignent de leur passage. Il faut donc aussi faire attention à être bien visibles pour qu’on ne vous fonce pas dessus…

 

Rando raquette à Auris-en-Oisans – Isère

Départ dans l’Oisans pour une randonnée à raquettes en famille, une autre façon de découvrir les superbes paysages de hautes montagnes loin des pistes de ski et de la foule. Cette balade faite vers Auris-en-Oisans avec 2 enfants de 6 et 8 ans nous a permis de prendre de l’altitude face à la barre des Ecrins. On avait aussi un point de vue sur certains sommets de cette partie des Alpes du Nord dont la Meije et le Rateau.

Pour bien préparer votre rando raquette avec des enfants, suivez nos 10 conseils pour réussir une randonnée à raquette en famille.

Randonnée à Auris-en-Oisans en raquette

auris-en-oisans-randonnée-enfant-

On se dirige avec notre véhicule vers Auris-en-Oisans mais on s’arrête quelques kilomètres avant non loin de la chapelle Saint Giraud à 1530 m d’altitude.

Les enfants commencent à marcher raquettes au pieds. Cette façon de marcher dans la neige les amuse toujours et les motive pour avancer. Nous, les parents, ne mettons pas tout de suite nos raquettes à neige. La piste en alpage que l’on emprunte est suffisamment damée pour qu’on puisse marcher sans s’enfoncer dans la neige.

On avance en ligne droite vers le hameau de Cluy.

Grand ciel bleu au-dessus de notre tête. Comme toute randonnée à raquettes avec enfant (ou sans), mieux vaut éviter de marcher dans le brouillard. La neige efface tout repère et rend problématique l’orientation sans visibilité. Il est donc conseillé de se renseigner sur les conditions météos avant de partir en randonnée à raquette.

Notre randonnée raquettes à Auris-en-Oisans nous permet de faire une boucle en direction des grandes Buffles à 2164 d’altitude. Il est possible de monter jusqu’au sommet en raquettes.

La marche à raquettes est beaucoup plus exigeante que la marche à pied. Le poids des raquettes, la démarche moins naturelle rendent l’effort beaucoup plus intense. Il ne faut pas surestimer l’effort que les enfants peuvent fournir. Monter au sommet des buffles à 2164m, c’est 640 m de dénivelée. Nos enfants ne sont pas assez entraînés pour un tel dénivelée. Notre parcours prend donc la direction des Grandes Buffles mais sans aller jusqu’au bout.

auris-en-oisans-randonnée-chapelle

On passe devant le hameau de Cluy avec sa petite chapelle de Saint Ilse et Saint Argon. On parvient à un panneau qui indique la direction du col de Cluy. On ne prend pas cette direction. On reste sur la piste.

Au fur et à mesure qu’on s’élève, les sommets des Ecrins apparaissent : la Muzelle face à nous et à gauche, la Meije et le Rateau. Après avoir contourné par la droite les alpages, on repart vers la gauche en direction du col du Cluy. La piste est très bien damée et ne pose aucun problème.

oisans-randonnée

 

On rejoint le col du Cluy. On repart sur la droite en direction de la Grange Perchon. On ne suit plus la piste mais un sentier en balcon vaguement tracé. Au cas où le sentier est gelé, mieux vaut éviter de s’y engager avec des enfants. On est sur un sentier en léger devers qui n’est pas bien marqué.

On contourne à nouveau les alpages. On s’arrête avant la Grange Perchon. Un carré d’herbe pour s’asseoir, le superbe panorama de l’Oisans face à nous, ce sont les deux ingrédients d’un pique-nique parfait en pleine montagne!

Après la pause déjeuner, on revient tranquillement au col de Cluy. On emprunte le sentier qui mène directement au hameau de Cluy sans repasser pas la piste. Le sentier est un peu pentu. Les enfants ont enlevé les raquettes et s’amusent comme des fous à faire des glissades sur les fesses.

On repasse devant le hameau de Cluy. La boucle est bouclée. On retrouve l’itinéraire du début de cette randonnée à raquettes en Oisans.

Infos pratiques sur cette randonnée en Isère

auris-en-oisans-randonnée-

Accès à Auris-en-Oisans

Suivre la N91 dans la vallée de la Romanche. Dans le centre du Freney en Oisans, emprunter à gauche la route en direction de la station de ski Auris-en-Oisans.

On se gare peu avant la chapelle Saint Giraud sur un petite parking. Attention, les places sont chères, la plateforme pour se garer n’est pas bien large. Pas d’autres possibilités de se garer aux alentours, il faut aller jusqu’à la station d’Auris-en-Oisans et revenir par la route jusqu’au sentier, ce qui rajoute de la distance et du dénivelée.

Dénivelée

 640 m jusqu’au sommet des grandes Buffles. 300 m environ à 1830 m d’altitude en direction de la grange Perchon.

Durée

 4 h environ en comptant la pause-déjeuner

Difficultés

Aucune, cette randonnée est plutôt facile. Elle peut être l’occasion d’initier les enfants à la randonnée à raquettes.

 

Randonnée à raquette dans le Vercors: vers le Moucherotte – Isère

Pour retrouver ces 2 randonnées raquette dans le Vercors en Isère avec le topo détaillé, cliquez sur le lien suivant: Randonnées raquette dans le Vercors

Une randonnée sympa pour s’initier à la marque avec des raquettes au pied. C’est un circuit facile au-dessus de Lans-en Vercors sur un sentier damé et balisé avec de beaux point de vue sur les sommets du Vercors.

Accès

A 3 km de Lans-en-Vercors, départ du parking du stade des neiges. Attention, en saison touristique, c’est la grosse affluence. Il est très difficile de se garer au point que les gendarmes interviennent pour filtrer les passages.

Dénivelée et durée

Environ 250 m en 3-4 heures sans se presser.

Difficultés

Aucune. la montée au sommet du Moucherotte est un classique du Vercors. il y a donc pas mal de passages sur ce sentier qui est vite damé.

 

Balade raquette au-dessus de Lans-en-Vercors: le Belvédère – Isère

Une balade à raquettes sympa au-dessus de Lans-en-Vercors.  On passe par un canyon et monte à un belvédère avec une très belle vue sur le massif du Vercors sous la neige et la ville de Lans-en-Vercors en contrebas.

Accès

A 3 km de Lans-en-Vercors, départ du parking des Barnets à 1265 m. Attention, en saison touristique, grosse affluence et difficultés pour se garer.

Dénivelée et durée

Environ 350 m en 4-5 heures sans se presser et avec les pauses.

Difficultés

Aucune. Le sentier est damé et balisé pour les randonneurs en raquettes avec des panneaux sur lesquels sont dessinés des raquettes.

Et vous, quelle randonnée à raquette en Isère vous nous conseillez  avec des enfants?

*** Les indications sur cette randonnée à raquette sont données à titre indicatif et n’engagent en rien la responsabilité de l’auteur.

En partageant cet article sur la randonnée à raquettes en Isère, vous faites profiter aux autres ce que vous avez appris! Un petit clic de partage et un grand merci!




VOTRE COMMENTAIRE OU QUESTION