Départ pour 2 jours de randonnée dans le Beaufortin : ce trek en boucle passe par le lac Mya à 2393m au bord duquel on a fait notre bivouac puis par le col des Fours à 2665m, une variante du Tour du Mont Blanc. On a fait cette rando début juillet en été : il y avait encore pas mal de neige à cette époque aux 2 cols à plus de 2500m qu’on a passés. Mais c’était une année à neige alors peut-être que les autres années les conditions sont meilleures.

Le 1er jour, on a gravi un peu plus de 800m de dénivelée et le 2nd jour un peu moins de 300m.

Randonnée faite en famille avec nos 2 enfants de 11 et 13 ans. Ils avaient leur sac à dos : ils ont l’air volumineux sur les photos mais justement ce n’est que du volume pas du poids excessif pour ménager leur dos : ils portaient leur sac de couchage, leur matelas, leurs vêtements de rechange et de l’eau.

Départ de la randonnée au lac de Mya

Pour nous rendre au départ de la randonnée au lac de Mya, on passe par Albertville puis la ville de Beaufort. On longe le barrage de Roselend avant de serpenter dans les lacets menant au Cormet de Roselend. On redescend du Cormet quelques kilomètres et on s’arrête juste avant un virage avec de la place sur le côté pour se garer. On est aux Blettières à 1750m d’altitude. Aucun panneau ne l’indique. On peut reconnaître le site à 2 ruines en pierre.

Il est possible aussi de passer par Moutiers puis Bourg-Saint-Maurice mais la route est plus étroite et plus tounante, à mon avis. On arrive alors par les Chapieux.

Pour se garer, vous pouvez aussi prendre la piste menant au Raja un peu plus haut où se trouve un parking. Mais attention, un ruisseau traversait la piste lorsqu’on y était début juillet.

randonnée-avec-enfants-vers-lac-mya-beaufortin

Topo rando et bivouac au lac de Mya dans le Beaufortin – Jour 1

On emprunte à pied la piste menant aux chalets de Raja. On suit le sentier du TMB quelques minutes avant d’atteindre une bifurcation. Le panneau indique notre lac à droite.

On se dirige vers les pylônes électriques. Oui, ce n’est pas très glamour. En tournant la tête du bon côté, on peut faire abstraction facilement et admirer la vue sur les sommets enneigés du Beaufortin.

randonnée-en-famille-vers-lac-mya-beaufortin

randonnée-vers-lac-mya-beaufortin

Le sentier, assez raide au début, est adouci par les nombreux lacets en zig-zag. Il suit les lignes électriques.

On finit par atteindre un replat et passe devant le chalet du Petit Mont Blanc. On longe un vallon avec des crêtes s’effilant en aiguilles sur notre droite. On atteint nos 1ers névés. Le sentier part sur la droite et s’avance dans un vallon qui se resserre vers un col à 2564m, un col encore sous la neige.

En contrebas du col, notre lac de Mya. En face, l’aiguille des Glaciers revêtue de sa robe blanche à motif gris, le Glacier des Glaciers.

lac-mya-beaufortin

La pente que l’on doit descendre, assez raide, est recouverte d’un manteau neigeux. C’est plutôt délicat à négocier. On avance en zig-zag, visant les bosses déneigées.

On atteint notre lac en 3h de marche. Seules 2 randonneuses sont installées au bord du lac. Après leur départ dans l’après-midi, on est seuls pour le reste de la journée.

Plusieurs plate-formes protégées par un petit muret de pierres sèches sont aménagées au-dessus du lac et face au col des Fours. On installe notre bivouac sur un de ces belvédères : ça va le faire !

Comme d’habitude, les enfants nous harcèlent pour installer les tentes de bivouac… Le ciel est couvert et de nombreux nuages grisâtres bourgeonnent autour de nous amenés par un vent frais. On finit par céder par crainte d’averses.

Le soir, on se balade autour de notre bivouac : derrières nos tentes, on découvre un abri sous-terre,une sorte de bunker et des trous d’observation tournés vers l’Italie. De l’autre côté de la bosse, on découvre aussi un mirador fait de pierres entassées. On suppose qu’on est sur un site de surveillance militaire datant de la 2nde guerre mondiale.

Depuis le mirador, large panorama sur la vallée, les massifs et les pics. En contrebas, on aperçoit aussi des bouquetins traversant des névés pour se rendre vers des cours d’eau.

Randonnée vers le col des Fours dans le Mont Blanc – Jour 2

Le lendemain, faut se motiver pour s’extraire des sacs de couchage et affronter la petite fraîcheur matinale…

Le ciel est couvert et orageux autour de nous mais le plus gros du grain est passé dans la nuit : on a eu droit aux bourrasques agitant les toiles de nos tentes et aux averses s’abattant sur nous mais nos frêles esquifs ont tenu le coup, bien amarrées.

Alors qu’on replie notre matériel de bivouac, le ciel devient plus menaçant, quelques gouttes nous aspergent. Allez, hop, tout est plié, on décampe au galop !

lac-de-Mya

On a prévu de faire un trek de 2 jours en boucle en passant par le col des Fours. Le vallon que l’on doit traverser pour atteindre le pied de la montée au col est encore très enneigé. La veille, on a longuement observé les randonneurs descendant du col des Fours pour repérer le passage.

On monte sur une butte vers un panneau. On suit le sentier pas du tout indiqué sur le panneau et menant au col des Fours. La randonnée se fait à flanc de montagne. On arrive à suivre le sentier entre les passages sans neige et les traces dans la neige.

On traverse le large vallon enneigé. On a le sentiment de se retrouver dans un paysage du Grand Nord au-dessus du cercle polaire, une vraie aventure en famille !

randonnée-avec-enfant-vers-col-des-fours

On atteint sans souci le pied de la paroi menant au col des Fours. La chance nous poursuit. Autour de nous, des bandes de nuages noirâtres défilent au pas de course. On est entre 2 bandes de nuages noires et le plus souvent au soleil.

col-des-fours-randonnée-en-famille

col-des-fours-randonnée

On suit le sentier de randonnée montant en zig-zag dans la pente. On a passé les 2500m d’altitude. Le terrain change, c’est celui des hautes altitudes. On avance dans de la caillasse friable, rendu boueuse par endroit par les eaux de fonte. Celles-ci ruissellent le long de la pente. Les passages de névés se font sans souci mais nécessitent d’être prudents. Bonnes chaussures de randonnée et de bâtons de marche obligatoires, y compris pour les enfants.

En ¾ d’heures, on atteint le col des Fours avec ses belles roches rougeoyantes emmitouflées de neige.

randonnée-col-des-fours--en-famille

On souhaite monter à la tête nord des Fours pour voir les tables d’orientation. On commence à prendre la direction lorsqu’un coup de tonnerre retentit au loin ! La tête nord des Fours est un sommet élevé et exposé. On fait aussitôt demi-tour : inutile de prendre des risques, surtout avec les enfants !

On franchit les névés de l’autre côté du col des Fours sans aucune difficulté. La pente est beaucoup moins raide. On voit au loin des lagopèdes et entend leurs cris rauques. Leur plumage blanc d’hiver se mêle à leur nouveau plumage marron d’été.

On se dirige vers le refuge de la Croix du Bonhomme. En montant au col des Fours, on était sur une variante du TMB. Le lac de Mya peut d’ailleurs constituer une variante de la variante.

En récupérant le sentier menant au refuge, on se retrouve sur le sentier officiel du TMB. Pas besoin de lire une carte IGN pour s’en rendre compte, un foule de randonneurs cosmopolites foulent le sentier.

On atteint le TMB marqué par un gros cairn et file sur la gauche vers le refuge de la Croix du Bonhomme. Pause dans un brouhaha ambiant : on se croirait plutôt dans un gros hôtel touristique…

On repart sur la gauche en direction des Chapieux. On surprend une colonie de marmottes juchées sur leurs 2 pattes arrière.

On se pose à 2250m pour la pause pique-nique. Alors qu’on avale nos sandwichs, quelques vautours apparaissent dans le ciel et dessinent des circonvolutions au-dessus de nous avant de s’éloigner. Notre randonneur en herbe aperçoit aussi une petite hermine juchée sur ses 2 pattes à quelques mètres devant nous. Elle nous observe quelques instants avant de détaler. Des instants simples et magiques !

randonnée-lac-mya-en-famille

On poursuit notre descente après la pause. On boucle notre boucle lorsqu’on atteint le panneau au-dessus des chalets de la Raja après être partis 5-6 heures plus tôt.

D’autres randonnées en famille dans le Beaufortin et les Alpes

Retrouvez sur le blog-zine du voyage en famille d’autres randonnées dans le Beaufortin, les Alpes et à l’étranger faites avec nos enfants:

Partir préparé et équipé en randonnée avec enfants

Une randonnée avec des enfants en montagne ou milieu escarpé ne s’improvise pas et nécessite d’être préparé et bien équipé, les grands comme les petits! Pour vous aider, retrouvez ci-dessous des articles:

Et retrouvez des conseils d’équipement dans la rubrique boutique de voyage

En partageant cet article sur cette randonnée avec bivouac au lac Mya et col des Fours, vous faites profiter aux autres ce que vous avez appris! Un petit clic de partage et un grand merci!

Ecrire un commentaire ou une question