Voici 5 jours d’affilée qu’on marche autour du Mont Blanc et vit une aventure unique avec nos enfants! Pour cette 6ème étape en Italie, on a prévu une randonnée jusqu’à Courmayeur en passant par un magnifique sentier en balcon: partis depuis le refuge Elizabetta, on est passé par le refuge de Maison Vieille après avoir fait un petit détour pour monter au lac glaciaire du Miage.

C’est une étape plutôt longue avec 12,5km de distance à parcourir et 500m de dénivelée

Pour en savoir plus sur notre TMB, destination ces articles :

Marche vers le lac du Miage à 2020m d’altitude dans le Mont Blanc

On se lève un peu avant 6h30 pour démonter au plus vite nos tentes de bivouac. Ce n’est pas 8h lorsqu’on s’éloigne de notre campement face au refuge Elizabetta.

mont-blanc-courmayeur-italierandonnée-courmayeurrefuge-elizabetta-mont-blanc

On ne rejoint pas tout de suite le sentier officiel du TMB. On suit un sentier en parallèle offrant un belvédère sur une symphonie fantastique de pics et glaciers du Mont Blanc. Pour faire bonne mesure, on trouve au bout de notre sentier un névé bien pentu à traverser !

randonnée-avec-enfants-courmayeur

On rejoint en contrebas une large piste surfréquentée par les randonneurs, mules et fourgons amenant les touristes au pied du col de la Seigne qu’on a franchi la veille.

randonnée-courmayeur-mont-blanc

On atteint un croisement annonçant notre destination Courmayeur, à 3h50 de marche. Avant de prendre cette destination, on fait d’abord un petit détour pour aller revoir le lac de Miage à 2 pas.

On s’y était déjà rendu avec nos enfants en bas âge à l’époque mais ils ne s’en rappellent pas bien: c’est l’occasion d’un petit rafraîchissement de mémoire vers un coin du Mont Blanc plutôt spectaculaire.

En 20 minutes, on franchit la moraine retenant les eaux du lac. Ou plutôt des lacs puisque l’unique lac que j’ai pu voir lors de mon 1er Tour du Mont Blanc s’est scindé en 3 lacs… Ce sont des lacs glaciaires. Le glacier du Miage finit sa course dans l’un d’eux. On l’entend à plusieurs reprises lâcher sa provende de rochers et de glaces dans le lac.

Tout autour du lac, on aperçoit aussi une grosse harde de bouquetins venus se désaltérer. On passe un long moment à les observer de loin avant de revenir vers notre croisement.

courmayeur-italie-lac-de-miage

courmayeur-mont-blanc-lac-de-miage

Topo randonnée vers le refuge Maison Vieille et Courmayeur

Et c’est reparti pour une belle montée vers les hauteurs face au massif du Mont Blanc.

Presque plus de randonneurs sur cette étape du TMB. C’est en effet une étape souvent zappée : les trekkeurs prennent un bus dans le fond du vallon, dans le Val Veni pour rallier Courmayeur. Tant mieux pour nous…

On monte vers un des plus formidables belvédères sur le massif du Mont Blanc. On passe rapidement au-dessus des arbres, fait 2 pauses devant des ruines avant d’atteindre notre belvédère à 2297m d’altitude. On a une vue grandiose sur les aiguilles et glaciers du Mont Blanc, les lacs de Miage en contrebas, le vallon du Val Veni. C’est d’une beauté frustre et sauvage indescriptible.

courmayeur-mont-blanc

randonnée-vers-refuge-maison-vieille

Bien sûr, la pause-déjeuner au belvédère s’impose en plus d’une longue pause tout court pour admirer ce panorama. Ce n’est pas tous les jours qu’on passe par là !

Lorsqu’on repart dans l’après-midi, les randonneurs ont déserté le sentier. On est pour ainsi dire seuls à arpenter le sentier en balcon menant jusqu’au refuge de Maison Vieille. Notre sentier permet de longer le massif du Mont Blanc le long d’une de ses parties les plus spectaculaires : le vaste glacier du Miage prolongé par son Jardin, les aiguilles de Peuterey, des Grandes Jorasses, la vue sur le Mont Blanc de Courmayeur et le Mont Blanc lui-même. On est face à un des paysages les plus spectaculaires des Alpes mais aussi d’Europe!

randonnée-famille-courmayeur

courmayeur-randonnée

randonnée-courmayeur-lac-de-miage

Cette étape du TMB est un peu longue, harassante sur la fin pour rejoindre notre camping au-dessus de Courmayeur mais quelle journée ! On suit notre sentier en balcon longeant de larges vallons jusqu’au lac Chécrouit.

refuge-maison-vieille

On descend ensuite au refuge de Maison Vieille. On commence à bien fatiguer… sauf les enfants qui galopent devant… On fait une pause au bar du refuge pour se requinquer avec des boissons à haute teneur glucidique, de quoi se donner un coup de fouet. Le camping au-dessus de Coumayeur où on va faire notre pause est encore assez loin.

Rallier ce camping s’avère même très long et fastidieux. Si vous voulez l’éviter, il est possible de dormir au refuge de Maison Vieille. Lorsqu’on y était, pleins de randonneurs débarquaient pour réserver au dernier moment leur nuit.

Arrivée au camping au-dessus de Courmayeur

Depuis le refuge de Maison Vieille, on prend la direction de notre camping où on a réservé une tente déjà montée avec des matelas. Plein de panneaux débordant d’indications au refuge de Maison Vieille… et pas une seule sur la nôtre ! On finit par dénicher notre sentier du TMB pas du tout indiquée derrière le refuge au bout du pré.

Sur notre carte IGN rando, le camping paraît tout près. Sur le terrain, c’est une autre histoire. Pour y accéder, on enchaîne les zigs et les zags, on doit multiplier par 4 la distance !

On descend d’abord en forêt sur un sentier très pentu. On atteint le téléphérique Barolini. On suit ensuite une piste de ski jusqu’au refuge Monte Bianco. Autant dire que toute cette portion du sentier sur une piste de ski n’a rien de glamour. On avance ensuite au hasard. Entre notre carte et le terrain, rien ne correspond… Pas un seul panneau ne vient nous éclairer. Et on aura les mêmes soucis ailleurs en Italie pour la suite de notre TMB… C’est là qu’on se rend compte du travail formidable réalisé en France pour entretenir et baliser les sentiers de randonnée.

Au refuge Monte Bianco, on emprunte le sentier partant sur la gauche. On fait une interminable traversée en balcon avec quelques zigzags. Et, ô chance, le dieu de la rando est avec nous, on tombe sur un panneau indiquant la direction de notre camping. Entre traversée de champs et de forêts, on finit par déboucher au bout du camping. Fourbus !

Enfin ! On pose les sacs de rando, enlève les chaussures de rando… et on s’étale ! Et quel bonheur 1 heure plus tard de sentir l’eau chaude dégouliner sur notre peau. Les privations des derniers jours nous permettent d’apprécier à leur centuple des choses simples comme une douche !

D’autres randonnées en famille dans les Alpes et ailleurs

Retrouvez sur le blog-zine du voyage en famille d’autres randonnées dans les Alpes et à l’étranger faites avec nos enfants:

Partir préparé et équipé en randonnée avec enfants

Une randonnée avec des enfants en montagne ou milieu escarpé ne s’improvise pas et nécessite d’être préparé et bien équipé, les grands comme les petits! Pour vous aider, retrouvez ci-dessous des articles:

Et retrouvez des conseils d’équipement dans la rubrique boutique de voyage

En partageant cet article sur la randonnée vers le refuge Maison Vieille et Courmayeur dans le Mont Blanc, vous faites profiter aux autres ce que vous avez appris! Un petit clic de partage et un grand merci!

Créatrice du blog de voyage en famille et passionnée de photos, je partage conseils et bons plans de parent voyageur pour vous aider à préparer vos vacances avec vos enfant et vivre de belles aventures familiales!

Ecrire un commentaire ou une question

Pin It
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Pocket
Email
Partagez
Reddit
WhatsApp
Buffer
Flip
Partagez
Print
More