Et voici la dernière étape de notre TMB vers le col de la Balme et le village de Tour depuis la Suisse dans le vallon de Trient: on finit avec une dernière journée sous la pluie, la seule. Mais elle reste une journée mémorable pour nous: on boucle une belle aventure en famille. On est tous fiers les uns des autres d’avoir réussi cette épopée. Fiers d’avoir emmené les enfants pour un type de voyage respectueux de l’environnement!

Pour en savoir plus sur notre trek avec nos enfants, découvrir tout notre itinéraire, notre budget, notre préparation, destination ces articles :

Randonnée vers le col de Balme et Tour

La pluie a pianoté toute la nuit sur la toile des tentes. Décidément, côté météo, la Suisse ne nous réussit pas. Le fait que l’on soit dans un vaste cirque fermé dans lequel les nuages s’engouffrent et stagnent doit entretenir ce temps humide très souvent.

On replie les tentes, imbibées d’eau. Heureusement qu’on a prévu de dormir au fourgon le soir-même… Le mauvais temps est arrivé au bon moment.

On passe une grande partie de la journée à marcher sous une pluie fine avec pour seul horizon un paysage noyé par la brume…

col-de-balme-randonnée-famillecol-de-la-balme

On remonte vers le chalet du Glacier puis on prend la direction des Grands. On suit une longue montée en zig-zag en forêt. Les larges bras des sapins nous offrent un toit nomade…

Le paysage est bouché mais il y a toujours quelque chose à voir comme le large double tronc d’un épicéa qui se faufile dans la pente tel un boa, cet autre épicéa au tronc encastré dans un rocher, cette petite cascade s’écrasant dans une petite vasque verdâtre.

col-de-balme-cascade

On longe un haute paroi granitique. On poursuit en zigzag et atteint le bout de la paroi. Presque le bout : il reste une partie à gravir. Un passage avec rochers bétonnés a été aménagé le long de la paroi. Une main courante sécurise le passage. Ce n’est pas terrible de marcher sur ces rochers humides et potentiellement glissants. Mais en avançant lentement avec prudence, on passe sans souci.

On poursuit nos zigzags, passent au-dessus de l’étage forêt et finit par atteindre un refuge privé à 2113m. Le refuge est géré par un gardien différent chaque semaine. Le gardien de la semaine est en train de fermer la porte lorsqu’on arrive et qu’on espérait se mettre un peu au sec… Le bonhomme, sympathique, nous indique qu’on peut se mettre à l’abri dans le bâtiment attenant : une toute petite pièce reste ouverte pour permettre aux randonneurs de s’y réfugier.

col-de-balme-suisse

C’est 11h, on a mis 3h pour monter de 1574m à 2113m sous une pluie continue. Cet abri au sec, tout rustique qu’il soit, est providentiel pour qu’on puisse faire la pause-déjeuner au sec.

Après un heure passée à se requinquer et se réchauffer, on repart en direction du col de la Balme : un panneau nous indique 1h30 pour l’atteindre. Nous, on va mettre plus de 2h30…

On est sur un sentier en balcon qui ne cesse de descendre et remonter avec parfois des rochers équipés de main courante à escalader. Et on retrouve nos chers névés… 2 coulées de neige bien raides. Alors là, je ronchonne… Nan, rien à faire, je ne m’habitue pas au stress de ces traversées sur des couches de neige pentues et susceptibles de céder sous les pas des enfants… On ne les compte plus depuis le début de notre TMB!

Après presque 3h de marche abrutissante, on finit par atteindre le col de la Balme à 2199m d’altitude. On est toujours sur la variante du TMB par Montroc. Du col, on entrevoit qu’un vague refuge fantomatique…

refuge-du-col-de-balme

On ne s’attarde pas et prend la direction du village du … Tour. Eh oui ! On va boucler notre TMB. Bizarre de voir écrit sur un panneau le nom du village d’où on est parti : c’est comme si c’était écrit victoire !

Le Tour est indiqué à 1h30 de marche. Après avoir négocié la marche sur rocher glissant une bonne partie de la journée, ça nous fait bizarre de fouler un sentier tout mou et tout en gadoue…

On finit par atteindre le haut du télécabine de Charmillon. On a le choix entre prendre une télécabine ou de marcher encore 40 minutes sous la pluie… C’est pas foule pour la 2nde option… Allez 53€ pour une descente et se retrouver au sec en moins de 5 minutes…

On finit certes sous la pluie mais on rayonne de bonheur d’avoir réussi plus qu’une aventure familiale: un exploit !

Cette dernière étape a été noyée sous la pluie mais pour se consoler, on se dit que ce n’est que partie remise: cette étape n’est pas loin de Chamonix. On reviendra marcher dans les parages. On a vu que le coin était bardé de sentiers avec, entre autres une balade pas mal à faire vers le refuge Alvert 1er. Voilà, on est déjà dans les projets ! On n’arrête pas ! Allez pour nous encourager, le lendemain, un grand soleil illumine le glacier du Tour.

col-de-balme-randonnéeglacier-de--tour-col-de-balme

D’autres randonnées en famille dans les Alpes et ailleurs

Retrouvez sur le blog-zine du voyage en famille d’autres randonnées dans les Alpes et à l’étranger faites avec nos enfants:

Partir préparé et équipé en randonnée avec enfants

Une randonnée avec des enfants en montagne ou milieu escarpé ne s’improvise pas et nécessite d’être préparé et bien équipé, les grands comme les petits! Pour vous aider, retrouvez ci-dessous des articles:

Et retrouvez des conseils d’équipement dans la rubrique boutique de voyage

En partageant cet article sur la randonnée vers le col de la Balme, vous faites profiter aux autres ce que vous avez appris! Un petit clic de partage et un grand merci!

Créatrice du blog de voyage en famille et passionnée de photos, je partage conseils et bons plans de parent voyageur pour vous aider à préparer vos vacances avec vos enfant et vivre de belles aventures familiales!

Ecrire un commentaire ou une question

Pin It
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Pocket
Email
Partagez
Reddit
WhatsApp
Buffer
Flip
Partagez
Print
More