Vous êtes ici: Accueil > Par thème > Actifs

Bivouac dans les Alpes au lac des Cerces

Notre premier bivouac dans les Alpes au lac du Pontet avec les enfants fut un premier test réussi. Le lendemain, nous avons pris la direction des eaux émeraude du lac des Cerces, sans les cocotiers mais les aiguilles d’Arve en toile de fond nous ont sans peine consolés… On a vécu un somptueux bivouac en pleine nature. Une expérience unique dont les enfants se souviennent encore.

 

Randonnée au lac des Cerces 

Depuis le col du Galibier, nous nous dirigeons vers Valloire. Par une piste, nous accédons avec notre véhicule à notre point de départ, la Jargette. Pas de parking à cet endroit sinon il faut se garer un peu plus bas, au parking de Plan Lachat.

Nous partons pour deux jours. Les sacs à dos sont plus lourds que jamais. En ce début août, les températures sont caniculaires: on a dû prévoir six litres d’eau. Heureusement, les sacs vont s’alléger au fur et à mesure que nous boirons et mangerons, soit près de huit kilos en moins à la fin du trek…

randonneur-alpes-bivouac

Il est 10 heures passées lorsque nous faisons nos premiers pas. La chaleur est aussi écrasante que nos sacs! Nous montons à pas lents et comptés, à cause du poids des sacs mais aussi pour respecter le rythme des enfants : inutile de les presser. Il nous paraît essentiel qu’ils apprennent le plaisir de marcher, un plaisir qui ne consiste pas seulement à mettre un pas devant l’autre mais aussi à apprécier la nature, à apprendre à l’observer, l’écouter et la respecter.

Nous faisons régulièrement des pauses : pour nous reposer et nous désaltérer, bien sûr, mais aussi pour tenter de localiser une marmotte dont on vient d’entendre le cri, renifler des trous de marmotte pour voir si elle l’habite (il faut que ça sente mauvais…), regarder le chemin parcouru et observer sur la carte IGN le tracé rouge qui nous indique ce qu’il nous reste à parcourir.

Après avoir gravi près de 200 mètres de dénivelée, le sentier bifurque sur la droite et continue en balcon. Nous apercevons au loin les trois pics acérés des aiguilles d’Arve. La terre est sèche, nous soulevons à chacun de nos pas des nuages de poussières.

Après un longue traversée en balcon et une dernière montée, nous parvenons sur un large plateau au fond duquel est niché le lac des Cerces. Les enfants avancent au pas de course malgré la chaleur caniculaire : ils ont hâte de rejoindre les rives du lac.

Dès qu’ils le peuvent, nos deux randonneurs en herbe se ruent dans l’eau. Ils pataugent, longent la rive, observent des bancs de petits poissons. notre randonneur en herbe s’acharne à en attraper un et s’énerve parce qu’il n’y parvient pas. Il veut absolument en pêcher un pour le dîner et il finit par en dégoter un… mort ! Il est fou de joie : difficile de lui faire comprendre qu’il est impropre à la consommation !

 

Bivouac en famille au bord du lac des Cerces

Nous prenons nos quartiers au bout du lac des Cerces face aux aiguilles d’Arve, les deux pointes des Cerces sur notre droite et le sommet du Galibier à gauche. De superbes parois dentelées derrière nous servent de tête de lit. A 15 heures, les rives du lac des Cerces commencent à se vider de la foule nombreuse qui s’y était installée. Nous mesurons la chance que nous avons de pouvoir rester et profiter du spectacle magique de la fin de journée.

 

Les enfants s’amusent à jeter des cailloux dans l’eau, dénichent une grenouille tapie dans la vase. Notre randonneur en herbe tente toujours d’attraper un poisson et en trouve encore un… mort ! Encore le même qu’on a déjà rejeté ?!!

alpes-bivouac-enfant-lac-cerces

Nous montons nos deux tentes de bivouac au bord des rives du lac des Cerces : Notre randonneuse en herbe est ravie d’apprendre les différentes manœuvres: étaler la tente, planter les sardines avec un caillou ( Aïe les doigts!), emmancher les arceaux et les enfiler dans les manchons. Pendant ce temps, notre randonneur en herbe détourne la fonction des sardines. Il en récupère une et se met à creuser des sillons dans la terre meuble : « C’est un chemin pour les vers de terre ! » nous précise-t-il.

alpes-bivouac-cerces-enfant

 

Nous mangeons tôt, vers 18 heures pour profiter pleinement de la soirée mais aussi parce que les estomacs de nos enfants crient famine. Alors que nous dînons, les eaux du lac des Cerces, animées de clapotis, commencent à devenir lisse et prendre l’aspect d’un miroir qui reflètent toutes les montagnes environnantes. C’est la trêve crépusculaire. Puis les eaux s’animent de nouveau. Des centaines de cercles concentriques se forment à la surface de l’eau: des poissons jaillissent hors de l’eau, picorent les insectes qui se posent sur l’eau pour boire..

Les enfants se font silencieux : c’est la trêve pour eux aussi après une journée bien remplie. 

 lac-des-cerces-alpes-reflet

lac-des-cerces-aiguilles-arve

 

lac-des-cerces-alpes

Randonnée de lac en lac : lac de la Clarée, lac Rond et lac du grand Ban

Le lendemain, notre randonneur en herbe recroquevillé dans son duvet tarde à se réveiller. Nous le laissons dormir. Nous profitons ainsi longuement du spectacle qu’offre le lever du soleil dans un ciel sans nuage : les rayons  du soleil touchent de leurs doigts dorés les sommets qui se reflètent dans le lac. Éblouissant!

Il est 9 heures passées lorsqu’on démâte les tentes et prenons le petit déjeuner face à un panorama somptueux : on ne peut rêver salle à manger plus luxueuse!

Nos paquetages faits, nous repartons en direction du col des Cerces. Les enfants avancent avec courage malgré la fatigue accumulée. Nous franchissons le col avec soulagement. Même si nos sacs se sont allégés, ceux-ci nous paraissent encore bien lourds. Nous descendons en direction des trois lacs, le lac de la Clarée, le lac Rond et le lac du grand Ban.

lac-cerces-randonneurs-enfant-alpes

 

Nous nous installons entre les deux derniers pour la pause-déjeuner le long des méandres d’un cours d’eau qui s’écoulent vers le lac Rond. Les enfants batifolent dans l’eau. Le soleil darde ses rayons comme des lance-flammes. Tremper les pieds dans l’eau est un vrai bienfait.

On repart tranquillement vers 13 heures. On longe le lac du grand Ban. Dix ans plus tôt, nous avions déjà arpenté ce superbe coin des Alpes: comme la veille au lac des Cerces, les lacs nous paraissent avoir considérablement rétrécis. Les rives du lac du grand Ban ne sont que pentes rocailleuses, nues et poussiéreuses. Plus de rives fleuries et verdoyantes comme autrefois. On mesure les changements du climat…

Nous descendons au camp militaire des Rochilles. On paresse longuement à l’ombre d’un des longs bâtiments avant de redescendre par un sentier rocailleux et poussiéreux. Nous descendons presque en ligne droite en direction de notre véhicule. 

camp-rochilles-cerces

Notre bivouac et grand tour dans les Cerces se terminent et c’est un vrai succès auprès des enfants impatients de partir pour d’autres aventures en bivouac.

 

Infos pratiques sur ce bivouac dans les Alpes

Départ

Parking Jargette, au dessus de Plan Lachat

Dénivelée

Le lac des Cerces est à 2410m , soit environ 400m de dénivelée et le col des Cerces à 2574m, ce qui rajoute 164m de dénivelée, soit 564m en deux jours.

Difficultés

Sentier très facile mais de bonnes chaussures de randonnée n’en restent pas moins indispensables pour la marche en montagne!

*** Les indications sont données à titre indicatif et n’engagent en rien la responsabilité de l’auteur.

 

Et vous, avez-vous eu l’occasion de faire du bivouac dans les Alpes ou ailleurs? parlez-nous en pour nous donner des idées dans les commentaires ci-dessous ou sur la page votre topo randonnée en famille.

En partageant cet article sur un bivouac dans les Alpes, vous faites profiter aux autres ce que vous avez appris! Un petit clic de partage et un grand merci!

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Opt In Image
Recevez tous les samedis les actus et bons plans pour préparer vos voyages et week-ends en famille

Par respect pour votre vie privée, votre mail n'est pas diffusé.




3 thoughts on “Bivouac dans les Alpes au lac des Cerces

  1. Virginie C.

    Oh je pensais justement à aller bivouaquer par là bas ! Je vais regarder cet itinéraire et en tout cas je vois que les abords du lac s’y prêtent bien . Merci de l’info !

  2. Véro

    Je connais bien les Aiguilles d’Arves de l’autre côté (Saint Sorlin d’Arves) mais elles sont aussi très belles de ce coté-là… en tout cas cette rando à l’air splendide, on cherche justement un bivouac pour 2j de marche donc je vais regarder tout ça de plus près 🙂 !

  3. Véro

    Très belle cette rando ! Je connais bien la région des Aiguilles d’Arves, mais de l’autre côté ! Les reflets dans le lac des Cerces sont magnifiques. C’est une bonne idée d’aller bivouaquer par là-bas !

VOTRE COMMENTAIRE