Randonnée en Oisans au lac du Goléon

Après notre rando et bivouac en Oisans sur le plateau d’Emparis au bord du lac Noir et face au massif de la Meige, l’envie nous titillait de retourner dans ce massif alpin qu’on apprécie tout particulièrement.

Voici quelques années nous avions eu l’occasion de gravir l’aiguille du Goléon, un 3400 m très ardu, inenvisageable avec les enfants… Lors de cette rando en Oisans, nous étions passés à proximité du vaste lac du Goléon. J’avais envie de revoir ses rives, prendre des photos de la Meije se reflétant dans ses eaux en plus d’offrir aux enfants une belle échappée en pleine nature, loin de tout et déconnectés!

 

Topo de notre randonnée au lac du Goléon

Depuis Bourg d’Oisans, on se rend à la Grave. On prend la direction du Chazelet. On tourne avant sur la droite et on traverse les hameaux de Ventelon et des Hières. On suit ensuite une piste carrossable très étroite. On se gare au parking situé après le hameau de Valfroide à 1880m d’altitude.

Depuis le parking, on voit une longue et large piste qui balafre le vallon qu’on doit traverser. Le lac du Goléon est au-dessus du vallon à 2438 m d’altitude. Le refuge du Goléon, posé sur les hauteurs du lac, est à 2500 m d’altitude.

On commence à gravir nos 620 m de dénivelé. On traverse le hameau le Plot avec ses toits en escaliers et ses maisons en pierre bordées de longs épilobes roses.

maison-en-pierre-oisans-alpes

On longe une rivière à sec qui a creusé un fossé profond dans la terre. On suit une affreuse piste rectiligne. On déniche les traces de l’ancien sentier marqué par des cairns et  qui serpente autour de l’affreuse piste poussiéreuse.

enfant-randonneur-oisans-alpes

L’avancée paraît d’autant plus longue qu’on voit au loin les traces du sentier qui se faufile au fond du vallon. Peu à peu on prend de la hauteur. La rivière a resurgi et son flot nous apporte un peu d’air frais providentiel. Il règne une chaleur caniculaire. Des nuages d’orage s’amoncellent au-dessus du massif des Ecrins. Le torrent se déploie comme des veinules et irrigue le vallon.

oisans-alpes-riviere

Le sentier devient plus raide au bout du vallon. On monte en zigzag, longe une cascade, franchit un verrou.

Le lac du Goléon est en vue après environ 1h 30 de montée. On monte au refuge du Goléon qui surplombe le lac. On aperçoit au loin les aiguilles d’Arves acérées. Un vallon herbeux se faufile entre des sommets arrondis et aux flancs ravinés.

lac-du-goleon-oisans-alpes

Une certaine déception nous gâche notre plaisir cependant… On apprend au refuge du Goléon qu’une retenue hydro-électrique est en train d’être aménagée sur les bords du lac du Goléon. Résultat, des engins jaunes et gros cube blanc Ageco trônent sur le rivage du lac et enlaidissent ce coin de nature transformé en chantier.

Un panneau attire nos regards de manière irrésistible au refuge du Goléon : « tarte faite maison ».

Allez, on mérite une part de tarte après cette montée, d’autant qu’on est alourdi par nos affaires de bivouac. On compte passer la nuit sur les rives du lac du Goléon. En principe…

Après avoir dégusté une délicieuse tarte au citron, on descend sur les berges du lac du Goléon à la recherche d’un coin plat pour passer la nuit. On part sur la gauche et au bout du lac, on déniche un beau coin avec une grosse pierre plate pour faire office de table.

On s’avance dans le vallon et déniche quelques vestiges des fameuses pierres plates utilisées pour écrire des prénoms. Il semblerait que cette pratique ne seyait pas aux écologiques qui ont fait déplacer les pierres : les insectes étaient dérangés par le déplacement des pierres.

Les enfants se mettent en tenue de bain, autrement dit en culotte… Et ils barbotent dans l’eau pendant qu’on observe avec inquiétude les nuages qui noircissent au-dessus de notre tête…

lac-du-goleon-avec-enfant-randonneur-oisans-alpes

Soudain on entend un roulement sourd au-dessus de nous… La barre des Ecrins n’est plus qu’un souvenir, enfouie dans une couverture de nuages bleu-gris.

D’autres roulements plus secs retentissent derrière nous. Le ciel s’assombrit de plus en plus. L’atmosphère s’est vite rafraîchie. Il est 17h passées. On a encore le temps de redescendre pour se mettre à l’abri dans le fourgon.

Plusieurs roulements en cascade et une pluie fine qui s’est mise à tomber finissent par nous convaincre de détaler! Pas de bivouac au lac de Goléon comme prévu…

oisans-alpes-sous-orage

On prend le chemin du retour en vitesse accélérée. On redescend sous une pluie fine et poursuivit par les claquements réguliers du tonnerre. Des percées du soleil à travers les nuages noirâtres illuminent par touche le paysage et le transfigure.

On finit notre randonnée au pas de course et trempés! Mais à l’abri dans notre véhicule.

En partageant cet article sur une randonnée en Oisans au lac du Goléon, vous faites profiter aux autres ce que vous avez appris! Un petit clic de partage et un grand merci!

*** Les informations sont données à titre indicatif et n’engagent en rien la responsabilité de leur auteur.




VOTRE COMMENTAIRE