La Bérarde dans le parc national des Ecrins : randonnée et nuit en refuge

 Un week-end en famille au coeur du parc national des Ecrins vers la Bérarde, ça vous tente? Avec en prime, une nuit en refuge face à des glaciers accrochés à des parois verticales ? Alors suivez-nous et découvrez cette randonnée en pleine nature dans un des coins les plus sauvages du parc national des Ecrins.

 

Au coeur du parc des Ecrins dans le vallon du Vénéon

On passe ce week-end en famille dans le vallon du Vénéon parcouru par une rivière aux eaux bleu glacier. C’est un des vallons du massif des Ecrins qu’on affectionne particulièrement. On ne compte plus les randonnées qu’on a pu y faire en couple ou en famille: lac du Lauvitel, lac de la Muselle, aiguille de la Dibona, la fabuleuse tête de la Maye, le lac des Bêches…

Cette fois-ci, notre randonnée nous mène dans le fin fond du vallon du Vénéon jusqu’au refuge de La Pilatte. C’est une longue randonnée au coeur du parc des Ecrins qu’on souhaitait faire depuis longtemps. Impossible de faire cette randonnée à la journée avec des enfants en raison de sa longueur: 9,1 km à l’aller, soit 18,2 km au total. Et c’est tant mieux! On a ainsi l’occasion de passer tout le week-end dans le parc des Ecrins au milieu d’un paysage grandiose de haute montagne.

 

Randonnée depuis la Bérarde jusqu’à un refuge des Ecrins

La Bérarde! Y accéder vaut déjà le détour! On parcourt une route étroite de montagne. Autrefois, il y avait même un sens de circulation imposé: on montait le matin et descendait l’après-midi! Depuis quelques années, les voitures peuvent se croiser sur cette route qui s’enfonce dans la vallée encaissée du Vénéon.

La Bérarde, encerclée de sommets entre 3000 m et 4000 m d’altitude, est située en bout de route. Autant dire au bout du monde! C’est un point de départ renommé pour de très belles courses d’alpinisme dans le massif des Ecrins. On se contentera du plancher des vaches avec cette randonnée qui part de la Bérarde à 1713 m et nous mène au refuge de la Pilatte à 2577m.

vallon-du-Vénéon-dans-parc-national-des-Ecrins

On part du parking de la Bérarde et longe la rivière du Vénéon. On n’a pas fait 10 pas que surgit devant nous une marmotte bien dodue: elle traverse le sentier, sautille au milieu des rochers et disparaît vers la rivière.

Le sentier monte en pente douce sur les 3/4 de cette randonnée dans le parc des EcrinsOn parvient au refuge du Carrelet. Le sentier est facile et même sablonneux par endroit. En revanche, la réverbération du soleil sur les cailloux et rochers blancs du sentier augmente la chaleur ambiante déjà bien intense alors qu’il n’est pas 10h du matin. On sue vite à grosses gouttes. Crème solaire et protection du corps sont indispensables et encore plus pour les enfants.

On déniche une clairière au milieu d’un bosquet de sapins avec ombre et planches en bois pour la pause pique-nique.

Après la pause, on poursuit notre longue avancée le long de ce vallon des Ecrins. Les enfants doivent être entraînés et motivés: la randonnée est assez longue et monotone jusqu’au pied de la paroi qui mène au refuge de la Pilatte. On traverse un paysage très minéral, de plus en plus caillouteux. Peu à peu , on aperçoit des pans des glaciers qui descendent dans le vallon du Vénéon. On aperçoit aussi le drapeau en haut d’une bosse qui marque l’arrivée au refuge de la Pilatte.

On traverse la rivière du Vénéon sur des planches en bois et nous voici face à la paroi qu’on doit franchir pour atteindre notre refuge des Ecrins, soit 400 m de dénivelée en moins de 2 km!

enfant-et-rivière-vénéon-Ecrins

On continue d’avancer sur un sentier très bien tracé dans un décor toujours plus minéral. Que du caillou mais que ces cailloux sont beaux!

 parc-national-des-Ecrins-vallon-du-vénéon

Au milieu des glaciers dans le massif des Ecrins

Au fur et à mesure de notre montée, on aperçoit des sommets mythiques du parc national des Ecrins: le Râteau, la Barre des Ecrins, la Meije…

massif-des-Ecrins

Peu à peu nous approchons du drapeau planté à proximité du refuge de la Pilatte. Lorsqu’on atteint enfin le refuge, c’est l’ébahissement : on se retrouve littéralement nez à nez avec les glaciers! Le glacier de la Pilatte descend même sous le refuge en contrebas. Il étire sa langue crevassée depuis les sommets enneigés qui se dressent devant nous à plus de 3000m d’altitude. Plusieurs glaciers s’accrochent aux parois: le glacier de la Pilatte mais aussi le glacier des Bancs, le glacier de la Condamine. Plis, crevasses bleutées et striées sculptent les géants de glace qui s’élèvent devant nous.

glacier-de-la-Pilatte-et-les-bancs-dans-massif-des-Ecrins

crevasse-glacier-de-la-pilatte-écrins

Au refuge de la Pilatte, on s’offre la récompense suprême: des tartes au chocolat et au citron!

Ce refuge des Ecrins est installé sur un superbe promontoire. A l’intérieur du refuge, les enfants découvrent de nombreux jeux pour s’amuser, du Uno, au jeu de dame et jeu de la Bataille Navale. Entre deux contemplations du paysage, on peut aussi jouer aux boules de pétanques et au badminton sur les terrains aménagés à l’extérieur!

 refuge-de-la-Pilatte-massif-des-Ecrins

enfants-au-refuge-de-la-Pilatte-Ecrins

Second jour de randonnée dans les Ecrins

Le lendemain à l’aube, le soleil éclaire le sommet découpé des Bancs et des sommets des Ecrins. On aperçoit deux points noirs, deux alpinistes qui progressent sur le glacier de la Pilatte au pied d’une paroi rocheuse.

On prend le chemin du retour à regret. Au moment où on entame notre descente, le soleil surgit au-dessus des sommets des Ecrins. Nos 400m de dénivelée sont vites dévalés. On redescend en fond de vallon.

Au lieu de traverser à nouveau la rivière du Vénéon, on poursuit sur la même rive, ce qui nous permet de faire une boucle. Par ce côté, le sentier est plus aérien et permet d’avoir une vue qui surplombe le vallon du Vénéon. On parvient à l’entrée du vallon du Chardon. Deux ponts plus tard avec pause-déjeuner entre les deux, on retrouve notre sentier de la veille et bientôt le parking de la Bérarde.

 

Variantes à cette randonnée dans le parc national des Ecrins

Sans aller jusqu’au refuge de la Pilatte, il est possible de venir se promener sur ce sentier et de faire une boucle en traversant le pont vers la Combe du Pré. On passe de l’autre côté de la rive du Vénéon.

Pour les plus motivés, vous pouvez vous avancer dans le vallon du Chardon jusqu’au glacier du Chardon, une très belle randonnée qu’on avait faite avec notre petit randonneur en herbe de 3 mois que je portais avec une écharpe porte-bébé et notre randonneuse en herbe de 2 ans installée sur un porte-bébé.

 

 

Infos pratique sur cette rando dans les Ecrins

Accès

Après Bourg d’Oisans, bifurquer par la D530 en direction de Venosc et St Christophe en Oisans.

Dénivelée

Un peu plus de 800m de dénivelée

Nuit au refuge de la Pilatte

Refuge CAF de 120 places. Il est toujours préférable de réserver avant d’arriver pour être sûr d’avoir de la place au 04 76 79 08 26. Pas besoin d’amener de duvet. Vous avez juste besoin d’un sac à viande. Les enfants de moins de 8 ans ne paient pas la nuitée.

Et vous, avez-vous eu l’occasion de faire de la randonnée dans le parc national des Ecrins avec des enfants? Faites-nous découvrir votre balade dans la partie votre topo randonnée!

 

*** Les indications sont données à titre indicatif et n’engagent en rien la responsabilité de l’auteur.

En partageant cet article sur cette randonnée le parc national des Ecrins, vous faites profiter aux autres ce que vous avez appris! Un petit clic de partage et un grand merci!

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Opt In Image
Recevez tous les samedis les actus et bons plans pour préparer vos voyages et week-ends en famille

Par respect pour votre vie privée, votre mail n'est pas diffusé.




VOTRE COMMENTAIRE