Lors de 3 voyages, on a sillonné la Croatie en camping car fourgon aménagé: avec des itinéraires d’une semaine à 10 jours, on a voyagé en Istrie, Dalmatie centrale et dans le Sud jusqu’à Dubrovnik. On a fait aussi quelques sauts au Monténégro, en Bosnie et en Slovénie. Ces 3 circuits nous a permis de découvrir toute la variété des paysages croates et toute la diversité culturelle de la République Hrvatska, comme on dit en croate.

Découvrez ci-dessous nos parcours détaillés du nord au sud de la Croatie, bons plans, conseils pratiques pour voyager avec un camping-car fourgon.

Faire du bivouac en Croatie en camping-car

On a voyagé à 3 reprises en Croatie en camping-car fourgon. On a pu faire des bivouacs en Croatie sans souci. On ne s’est bien sûr pas installé à la vue de tout le monde. On a toujours veillé à être le plus discret possible. On a fait attention à se poser dans des coins en retrait, sur des routes secondaires.

On a tenté le diable un soir en restant en bord de mer dans un coin un peu fréquenté. Pas eu de souci mais on sait que d’autres en ont eu… Le fait qu’on était en Croatie au mois de mai, pour les vacances d’avril et de la Toussaint, lorsque la fréquentation touristique est moins élevé, explique aussi probablement qu’on n’ait pas eu de problèmes. Des Croates nous ont parfois vus et se sont montrés cordiaux.

Avant de partir, on avait essayer de repérer avec Googlemap des coins de bivouacs sauvages à l’écart.

Faut-il utiliser le site park4night pour les trouver? Je pourrais vous indiquer les points exacts où on s’est posé mais à mon avis ce n’est pas souhaitable. Une des seules fois où on a consulté le site de park4night pour trouver un lieu de bivouac en Croatie, on s’est retrouvé avec une famille de touristes très bruyante, pas discrète et pas vraiment respectueuse de son voisinage… On avait subi la même mésaventure dans un autre pays, dans les îles Lofoten, en Norvège.

C’est le souci de ce genre de site internet. Vous n’êtes pas le seul à le consulter ! De plus, indiquer des points de bivouac, c’est inciter pas mal de voyageurs à s’y rendre et dégrader le site à la longue si trop de camping-caristes s’y installent.

Je vous donne quelques indications pour nos bivouacs mais à mon avis mieux vaut prendre un peu de temps sur place pour trouver le coin qui vous convient.

Résumé de nos 3 voyages en Croatie

Dans les faits, on n’a pas suivi l’ordre de présentation de cet article: on a voyagé d’bord au sud de la Croatie, en Istrie puis en Dalmatie centrale. Ces 3 voyages peuvent s’enchaîner pour n’en faire qu’un de 3 semaines ou de 2 semaines et une semaine. Pour des raisons pratiques, je vous les présente dans l’ordre, du nord au sud.

Voici le résumé des étapes de nos 3 voyages en Croatie: 

Itinéraire en Istrie: 

  • JOUR 1: vers la Croatie
  • JOUR 2: visites des villages de Groznjan et Motovun
  • JOUR 3: château de Pazin et grotte de Baredine
  • JOUR 4: Porec, Rovinj, Pula et île de Cres
  • JOUR 5: îles de Cres et Krk
  • JOUR 6: île de Krk et parc d’Uckla
  • JOUR 7: de la Croatie à la Slovénie, randonnée Land Art
  • JOUR 8: la grotte de Postojnsk

Itinéraire en Dalmatie centrale

  • JOUR 1: vers la Croatie
  • JOUR 2: île de Pag
  • JOUR 3: Jardin des oliviers à l’île de Pag
  • JOUR 4: Pag – Zadar
  • JOUR 5: Zadar et Sibenic
  • JOUR 6: Trogir et forteresse de Klis
  • JOUR 7: PN de Krka avec cascades de Skradin, monastère de Visovac et chutes de Rog
  • JOUR 8: PN de Paklenica
  • JOUR 9: PN de Plitvice
  • JOUR 10: retour

Itinéraire dans le Sud de la Croatie

  • JOUR 1: vers la Croatie
  • JOUR 2: visites de Split et île de Hvar
  • JOUR 3: île de Hvar, plaine de l’Ager classée à l’Unesco, Port d’Urboska avec son étonnante église-forteresse, Port de Jelsa  et Poljesac
  • JOUR 4: île de Korkula
  • JOUR 5: île de Mljet
  • JOUR 6: muraille de Ston et Dubrovnik
  • JOUR 7: Dubrovnik et Bouches de Kotor au Monténégro
  • JOUR 8: bouches de Kotor et arboretum de Trsteno
  • JOUR 9: Mostar en Bosnie
  • JOUR 10: retour de Croatie

Voyage en Istrie en fourgon

Notre parcours dans les grandes lignes

On a voyagé au nord  de la Croatie, en Istrie, pendant une semaine, au mois de mai. Une belle échappée entre nature et culture, un itinéraire entre randonnées et visites de villes, villages et sites touristiques. On a fait le tour de la pointe croate, de Groznjean à Rijeka en passant par Pula, Porec et Rovinj avec un saut de puce en Slovénie pour aller voir une des plus belles grottes d’Europe.

En une semaine, on a fait le tour de l’Istrie en camping-car fourgon dans les sens contraire des aiguilles d’une montre : on a visité des villages perchés et fortifiés comme Pazin, Motovun ou Groznjan, avec un gros coup de cœur pour ce dernier. On a aussi visité les villes de Pula avec ses splendides arènes, Porec et sa basilique classée à l’Unesco, Rovinj et ses ruelles pittoresques.

Côté nature, on a pu explorer la grotte de Baredine, faire quelques balades dans des îles croates et des parcs. Une de nos randonnées, une des plus belles qu’on ait faites en Croatie, sur l’île de Krk, nous a même permis de conjuguer rando et baignade sur une magnifique plage.

Et comme on a eu un jour d’avance sur notre circuit en Croatie, on a fait un petit détour en Slovénie pour visiter une des grottes les plus impressionnantes d’Europe.

Circuit détaillé en Croatie

JOUR 1: vers la Croatie

Trajet

Isère – Tunnel du Fréjus – Turin 334,7 km

1ère étape de notre voyage en famille vers la Croatie en camping-car: on file en début de soirée pour nous avancer rapidement.

Hébergement

Aire autoroute Crocetta Sud

JOUR 2: visites des villages de Groznjan  et Motovun

Trajet

Aire autoroute Crocetta Sud – Trieste – Groznjan – Motovun 628,5 km

Visites en Croatie

On atteint le Nord de la Croatie en début d’après-midi et débute notre circuit en Istrie en fourgon camping-car.

Direction le village perché de Groznjean : un village perché et préservé avec de vieilles ruelles pavées. C’est notre village coup de cœur de ce voyage en Croatie.

On passe plus d’une heure à arpenter le village en tous sens avec ses vieilles maisons en pierre patinées par le temps.

On reprend notre camping-car fourgon et direction un autre village perché sur une colline pointue, le village de Motovun.

Dès notre arrivée au pied du village, le ton est donné : il faut débourser 50 kuna pour se garer à l’entrée du village. Pareil une fois dans le village, pour accéder aux remparts, il faut sortir le porte-monnaie.

Si Motovun est sympa à voir de loin juché sur sa colline, notre balade dans le village ne nous emballe pas. Moins de charme, d’unité, plus commerçant que le village de Groznjean qu’on lui préfère de loin (et le parking est gratuit). Et ce qui gâche encore plus notre balade, ce sont les voitures qui circulent aussi le long des ruelles étroites.

On prend ensuite la direction de Pazin.

Hébergement

Aux environs de Skropt (entre Motovun et Pazin), on déniche un recoin à l’écart sur une route 2aire.

JOUR 3: château de Pazin et grotte de Baredine

Trajet

Pazin – Grotte de Baredine 58,5 km – Cervar 75km

Visites en Croatie

Belle journée pour ce 2ème jour de circuit en Croatie, entre château fort et grotte, entre culture et nature avec une visite très ludique dans un musée des tracteurs !

On se rend d’abord au château fort de Pazin à environ ¼ d’heure de route. Visite divertissante du château fortifié accroché au bord d’une gorge : ateliers de forgeron, de tonneliers, expositions interactives variées sur le quotidien, la pêche, la viticulture, costumes traditionnels, etc.

On se rend ensuite à la grotte de Baredine à ½ heure de route. Très belle visite de 40 minutes à travers 5 salles. La dernière avec son lac est la plus spectaculaire. On peut voir aussi ce héros des extrêmes, un protée, une sorte de salamandre albinos pouvant survivre dans les abîmes glacés des grottes.

On se rend ensuite au musée des machines agricoles qui se trouve juste à côté : une visite très ludique à découvrir les tracteurs et moissonneuses batteuses d’autrefois. Le plus vieux tracteur date de 1917. Un petit musée expose aussi des outils agricoles et machines servant à la fabrication du pain, de l’huile d’olive et du vin.

On se rend ensuite vers Porec et emprunte une piste qui nous mène au bord du littoral. Baignade sympathique dans une crique.

Hébergement

On reste, on ne reste pas. On tergiverse. On finit par rester en dépit du bon sens. On tente le diable et heureusement, il ne nous trouve pas.

JOUR 4: Porec, Rovinj, Pula  et île de Cres

Trajet

Porec – Rovinj – Pula – Ile de Cres -Ferry Brestova – Porozina 152,5 km

Visites en Croatie

Journée 100% culture avec un circuit qui passe par 3 villes d’Istries : Porec, Rovinj et Pula.

Visite de Porec pendant 2h : on découvre la très ancienne basilique du IVè siècle classée à l’Unesco, ses mosaïques, son palais, le campanile avec vue sur Porec et les environs. Balade ensuite dans Porec : restaurants et boutiques surtout mais on peut voir aussi quelques belles façades de palais.

On se rend ensuite à Rovinj qui s’étire au bout d’une presqu’île avec au centre un sommet sur lequel s’élève l’église de Ste Euphémie. Balade sympa le longe des vieilles ruelles avec le linge qui pend d’une façade à l’autre.

On se rend ensuite à la pointe de l’Istrie, à Pula, pour voir ses fameuses arènes, parmi les plus belles et les plus grandes du monde. On se balade aussi dans la ville, passe devant les portes anciennes, une des plus belles mosaïques au monde, le forum avec son temple.

C’est la fin de l’après-midi lorsqu’on s’éloigne et prend la direction de Brestova. On embarque à 18h45 sur un ferry et débarque 20 minutes plus tard sur l’île de Cres. On suit la route qui monte sur les hauteurs et déniche un recoin pour la nuit.

Hébergement

Ile de Cres

JOUR 5: îles de Cres et Krk

Trajet

Ile de Cres – Ile de Krk – Ferry Merag -Valbiska 125 km

Randonnée en Croatie

L’île de Cres, comme de nombreuses îles de Croatie, est étroite et tout en longueur, soit 90 km de long. On roule sur une route plutôt rectiligne, traverse des paysages rocailleux, plantés d’oliviers.

On atteint le bout de l’île et par un pont passe sur l’île de Losinj. On avance jusqu’à Nerezine et déniche le panneau de notre randonnée du jour. On emprunte une route étroite sur la droite qui devient une piste. On se gare à un croisement.

Très belle randonnée qui nous mène vers 2 sommets, le Sveti Mikula et le Televring à 588m d’altitude. Très belle vue sur l’île de Losinj, l’île de Cres et les environs. En comptant une très longue pause pique-nique et sieste, on a mis 6h.

On rebrousse chemin avec le fourgon camping-car et reprend le ferry à Merag. 20 minutes plus tard, on débarque sur l’île de Krk.

On prend la direction de la ville de Krk, emprunte plus loin une large piste qui nous mène au bord du littoral. Même si notre crique est très rocailleuse, on en profite pour faire quelques baignades.

Hébergement

Environ de Krk

JOUR 6: île de Krk et parc d’Uckla

Trajet

Ile de Krk – Vela Luka – Pont KrK- PN Ucka – Vojak 135 km

Randonnée en Croatie

Direction Braska sur l’île de Krk. On découvre des paysages plus arides, plus sauvages et envoûtants avec des falaises ocre plongeant dans la mer adriatique.

On avance jusqu’en bout de route qui se termine devant un camping. On a pu se garer sur le côté juste avant. Départ pour une de nos plus belles randonnées en Croatie, vers le sommet de Rebica à 311m d’altitude puis descente vers la plage de Uvala Vela Veka, l’occasion d’une belle baignade dans des eaux vertes.

Durée de la rando : 6h avec pause. Dénivelée : environ 600m. Distance : 8 km environ.

On remonte à nouveau l’île et prend la direction de Rijeka à une 50aine de kilomètres. Pas besoin de prendre un ferry pour retourner sur le continent : un pont de 1,4 km relie les 2 rives.

Depuis Rijeka, on emprunte une voie rapide et sort vers Smogari.

On entre dans le parc d’Ucka. On monte jusqu’à Poklon. L’objectif, c’est de faire le lendemain la randonnée jusqu’au sommet de Vojak : avec ses 1394 m d’altitude, c’est le plus haut sommet de l’Istrie.

Arrivés sur les lieux, on s’aperçoit que la route qui y mène et qu’on pensait fermée… est ouverte. Il y a bien un panneau mais avec tout un laïus en croate incompréhensible pour nous. On voit des voitures passer sur cette route.

Après quelques hésitations, on se lance. La route est étroite avec quelques nids de poule. En moins de 10 minutes, nous voici au sommet : on ne peut pas faire plus rapide comme rando !

Le sommet est planté d’un énorme radar.

On marche environ 100m jusqu’à une tour qui marque le sommet. Une volée de marche à gravir et nous voici à 1400m d’altitude.

Le paysage est un peu brumeux mais on aperçoit Rijeka, les îles de Krk et de Cres, la vaste plaine de l’Istrie avec la bande bleutée de la mer adriatique au loin. On peut refaire notre circuit en Croatie des yeux.

On redescend et on se dirige vers Mala Luka. On se déniche un superbe coin de verdure sous le sommet de Vojak avec vue sur la plaine.

Hébergement

Mala Ucka

JOUR 7: de la Croatie à la Slovénie

Trajet

PN Ucka – Vela Draga – Slovénie 114 km

Randonnées en Croatie

On repart en arrière et récupère la route principale. On roule environ 4 km et atteint Vela Draga. C’est un site naturel connu pour son canyon hérissé de cheminées de fée. Un sentier de 650 m de distance nous mène vers les falaises du canyon. Cette petite balade est ponctuée de panneaux pédagogiques. Ils nous expliquent la formation géologique particulière du site commencé une 100aine de millions d’années plus tôt.

On atteint le belvédère : faut avouer qu’on est un peu déçu, ce n’est pas aussi spectaculaire qu’on s’y attendait. Les pitons rocheux ne ressemblent pas vraiment à des cheminées de fée mais plutôt des aiguilles.

On repart en arrière et on retourne à Poklon. On se gare au croisement avec la route qui mène au sommet de Vojak.

C’est le départ d’une randonnée très originale. Elle a été créée par un artiste : il a disposé tout au long du parcours des créations qui relèvent du Land Art.Sur 6,5 km, il faut dénicher ces œuvres colorées inspirées de la nature. C’est une rando amusante à faire avec les enfants.

On marche pendant 2h30 surtout en sous-bois avec une traversée d’une vaste prairie et quelques belvédères avec point de vue sur la plaine de l’Istrie.

On retourne vers Rijeka et prend la direction de la Slovénie. Comme on termine notre circuit en Croatie avec 1 jour d’avance, on se rend à Postojna.

Hébergement

On tourne pas mal de temps avec le fourgon camping-car avec de dénicher un recoin sur une piste forestière entre Studeno et Strmca

JOUR 8: la grotte de Postojna

Trajet

Grotte de Postojna -Trieste – Turin – Rivoli 640,2 km

Visite

Pourquoi avoir dévié notre route pour Postojna ? Pour une grotte, une de plus belles d’Europe ! Je l’avais déjà visitée avec mes parents. J’en conserve un souvenir émerveillé. Notre journée d’avance est l’occasion d’y retourner pour la faire découvrir à mes propres enfants !

La grotte fut découverte en 1818 et ouverte aux visites dès 1819. On y découvre des paysages souterrains fantastiques, féeriques et surréels. LA grotte à voir au moins une fois dans sa vie !

C’est une grotte hors norme, de dimension XXL, avec des salles immenses, des formations rocheuses démesurées. L’une des salles fait 2 fois la taille d’un terrain de foot. Une autre est aussi vaste que le Colisée.

L’originalité de cette visite, c’est aussi qu’on accède au cœur de la grotte avec un petit train : succès garanti avec des enfants !

La visite dure une heure et demi environ. On a pris des audioguides (en français) : ils nous apprennent plein de choses passionnantes sur la découverte de la grotte, les formations rocheuses… On entre dans une autre dimension temporelle : pour 1 cm de stalagmite, il faut des milliers d’années. On découvre des centaines de stalagmites, stalactites, les myriades de fistules qui hérissent une voûte, ce sont des espèces de fines spaghettis blanches, etc.

On peut voir aussi à nouveau les fameux protées. C’est dans cette grotte qu’est née une nouvelle science la biospéléologie. On y a découvert un insecte, un être vivant capable de survivre dans des conditions extrêmes du monde souterrain alors qu’on pensait que c’était impossible.

Des recherches plus poussées ont permis de découvrir une centaine d’espèces vivant dans les entrailles ténébreuses de la Terre.

Pour en savoir un peu plus sur ces héros des souterrains, on se rend au vivarium : on peut y observer poissons, insectes, crustacés. On apprend comment ils ont appris à s’adapter. Toutes les parties inutiles de leur corps ont disparu comme les yeux, la pigmentation de la peau. L’ouïe, l’odorat se sont en revanche développés pour les aider à se déplacer, trouver leur nourriture.

On a passé la matinée sur le site. Le seul bémol, c’est le prix, 113€ à 4 pour la visite de la grotte et du vivarium.

Cette visite clôt en beauté notre circuit en camping-car fourgon ! On reprend la route su retour. Snif !

Hébergement

Aire d’autoroute Rivoli

JOUR 9 retour de voyage en Croatie en camping-car fourgon

Trajet

Rivoli – Tunnel du Fréjus – Rhônes-Alpes 254,3 km

Budget pour ce voyage en Istrie 

Ce circuit d’une semaine en Croatie en fourgon camping-car nous a coûté 843€. Mais sur ces 843€, il faut inclure une visite très chère à 113 € qu’on a faite dans une grotte en Slovénie. Sans cette visite, on en a eu donc pour 730€. tout compris. Voici le détail de chaque poste de dépenses :

  • Carburant : 313,94
  • Péages : 201,92
  • Ferry : 45,56
  • Parking : 19,29
  • Visites : 203,58, dont 114€ juste pour la Slovénie
  • Courses : 58,8

Voyage en Dalmatie centrale en camping-car fourgon

Notre itinéraire en Croatie dans les grandes lignes

Cet itinéraire en Croatie a repris à peu près là on on s’était arrêté un an plus tôt, sur l’île de Krk. Avec ce voyage en Croatie en camping-car fourgon, on a fait une boucle dans le centre et le nord de la Dalmatie, depuis l’île de Krk jusque vers Split. On a visité durant une bonne semaine le centre et le nord de la Dalmatie, de la ville de Trojir au fameux parc de Plitvice.

On a pu faire 4 randonnées en famille au cours de ce circuit et on a visité les sites suivants :

  • Les villes de Zadar, Sibenic, Trojir
  • Les îles de Pag et Rab
  • Les parcs nationaux de Krka avec les spectaculaires cascades de Skradin, Paklenika et Plitvice

JOUR 1: vers la Croatie

Trajet

Rhône-Alpes – Tunnel du Fréjus – Turin – Trieste – Slovénie-Rijeka – Krk- Pont de Krk  933km

On part de bon matin pour une bonne journée de route: grande traversée de l’Italie en passant le tunnel de Fréjus. Pour réduire le prix du tunnel, on vous conseille de prendre le pass pour 8 passages valable 2 ans, ce qui vous permet de profiter de bonnes réductions pour le passage du tunnel plutôt cher. Pour nous, c’est notre 4ème passage: on avait prévu des voyages de ce côté de l’Europe pendant 2 ans. Il existe la possibilité d’acheter un aller-retour avec réduction mais il est valable 8 jours.

On atteint la Croatie en soirée vers 18h. On reprend notre itinéraire là où on s’était arrêté 1 an plus tôt lors de notre road-trip en Istrie : on passe par Rijeka et emprunte le pont nous menant sur l’île de Krk devenu payant depuis notre dernier passage. On roule jusqu’à Valviska.

On se trouve un recoin sur le bord d’une piste pour notre bivouac à 1,7 km exactement de Valsvika.

Hébergement

Bivouac Valbiska

JOUR 2: île de Pag

Trajet

Ferry Valbiska – Lopar (île de Rab) -Ferry Misnjak – Stinica-Ferry Prizna – Ziglen (Presqu’ile de Pag) 100km

On se lève à l’aube à 6h30. A 7h45, on embarque sur un ferry à Valbiska : destination notre 1ère île croate de notre itinéraire, l’île de Rab.

Balade et visites

On débarque à 9h à Lopar. On a prévu de passer la journée à Lopar entre balade et visite.

  • On monte d’abord au sommet le plus élevé de l’île, au Kamenjak à 408m d’altitude. On devait le faire à pied mais sur place, on s’aperçoit qu’on peut y monter avec notre fourgon presque jusqu’en haut par une piste en béton très cabossée. Une fois fait abstraction de l’antenne relais au sommet, très beau point de vue à 360° avec vue sur l’île de Rab, les montagnes du parc du Velebit sur le continent croate et les autres îles.
  • On se rend ensuite à la ville de Rab. On se gare au bout du port pour la pause-déjeuner et la visite de la ville. Petit coup de cœur pour cette ville avec ses ruines romantiques, ses remparts, ses places et ses palais. On passe 2h à arpenter les 3 artères principales de la ville et à flâner dans les ruelles pavées de la fameuse pierre blanche de Brac.

itinéraire-croatie

  • Après 2h de visite et une pause pour récupérer de notre long parcours de la veille, on repart vers 15h. Destination le bout de l’île au port de Misnjak. On reprend le ferry pour rallier le continent croate. 15 minutes plus tard, on débarque au port de Stinica. On roule 17km avant de reprendre un ferry à Prizna. On se rend en 15 minutes sur l’île de Pag. Une longue barrière rocheuse se dresse devant nous lorsqu’on aborde le port : que du cailloux doré par le soleil de fin de journée. C’est sec, aride, désolé, fascinant comme un désert !

On monte vers un plateau sur les hauteurs. On se rend à Lun, départ d’une très belle rando pour le lendemain.

Hébergement

Parking du Jardin botanique des oliviers de Lun

JOUR 3: Jardin des oliviers à l’île de Pag

Trajet

Presqu’ile de Pag-Metajna 37,5km

Randonnées

  • Très belle rando facile dans le Jardin des oliviers. C’est la plus grande oliveraie sauvage du bassin méditerranéen avec une centaine d’arbres millénaires. On a pu y admirer les plus beaux spécimens d’oliviers qu’on ait jamais vus. Le plus ancien, avec ses vénérables 2000 ans, mesurait au moins 4m de largeur. Balade de 2h sur 5km en suivant le balisage rouge. D’autres parcours plus courts sont possibles mais on vous recommande le balisage rouge pour voir tous les arbres remarquables et leur incroyable diversité de forme.

île-de-pag

  • On descend ensuite au port de Lun. On suit une route étroite le long du rivage et on trouve en bout de route des bancs pour nous poser au bord de l’eau pour une longue pause déjeuner.
  • On repart en arrière à l’autre bout de l’île, un bout du monde. On se rend à Metajna. Sur la route, faut faire abstraction du dépotoir se trouvant au niveau de la déchetterie : les milliers de sacs plastiques s’accrochent à la végétation tout autour… Un spectacle désolant plutôt rare en Croatie, soucieuse de préserver son environnement.
  • On atteint la ville de Metajna. On la traverse et on monte par la route montant à l’église. On poursuit par la piste. On se gare en surplomb au-dessus du bord de la mer Adriatique.
  • On est face à un paysage digne d’un roman de science-fiction : la terre ocre, aride contraste avec des eaux d’un bleu lumineux. C’est aride, sauvage, comme on aime ! Le coin est aussi balayé par un vent fou : on aime moins…
  • On repère des panneaux indiquant les sentiers de la vie sur Mars : l’expression résume bien le paysage! On se balade pendant 1h30 mais il est possible de marcher plus longtemps. On a choisi de se poser sur une plage offrant un panorama sublime sur la côte Adriatique.

ile-de-pag

-ile-de-pag-randonnée-croatie

Ce coin s’impose pour y faire notre bivouac !

Hébergement

Bivouac au parking au-dessus de la Plage de Rucica (Metajna)

JOUR 4: Pag – Zadar

Trajet

Pag – Réserve de Velo Blato 96km

Nuit très agitée : le fourgon camping-car était ballotté par de violentes bourrasques. On se serait cru sur un bateau pris dans une tempête en pleine mer. Au petit matin, lorsqu’on lit dans un de nos guides papier que la ville de Pag se visite  »le nez au vent », gros fou rire familial!

Visites

  • On revient en arrière pour visiter la ville de Pag : hormis la place centrale où s’élève une église en pierre blanche éblouissante, la ville ne nous a pas paru incontournable. On a longé ensuite les salines sur une piste par la rive droite en direction du sud mais là aussi, rien qui ne vaille vraiment le détour.

croatie-iles

  • On emprunte ensuite une route menant à Povljana. On fait la pause déjeuner au lac Velo Blato. On est dans une réserve ornithologique. Notre voyageur en herbe, passionné par les volatiles, est tout content de pouvoir les observer.
  • On poursuit notre traversée de l’île, on fait une halte au fort Fortica à la pointe sud de l’île. On rejoint le continent par un pont. On se rapproche de la ville croate de Zadar par la route 106, l’étape suivante de notre itinéraire pour le lendemain. On emprunte la route menant à Novigrad.

Pour bivouaquer, on se déniche un coin sous les arbres, en bord de mer avec un petit bout de plage. Des pêcheurs débarquent et nous saluent : pas de remarque sur notre bivouac sauvage… Les Croates restent accueillants et tolérants.

Hébergement

Bivouac entre Posedarje et Novigrad sur la Novigrads More

JOUR 5: Zadar et Sibenic

Trajet

Zadar – Sibenik – Prokljansko Jezero 136km

Visites

  • On se rend à Zadar pour visiter la ville en matinée. Ville classée à l’Unesco, elle est connue pour son orgue aquatique. On assiste à un concert très mélodieux orchestré par le ressac. Zadar vaut le détour pour cette création insolite et originale. On fait aussi plaisir aux enfants en visitant le musée des Illusions. Ils sont contents de passer une heure ludique à s’amuser avec des effet optiques en tout genre.

itinéraire-croatie-zadar

  • Cela dit, on lui préfère de loin la ville de Zibenic qu’on visite l’après-midi. On a un gros coup de cœur pour cette ville accrochée à un coteau, aussi classée à l’Unesco. Elle ne paie pas de mine lorsqu’on arrive mais dès qu’on se balade dans les ruelles pavées en pierre blanche, on tombe vite sous le charme. A ne pas manquer, l’église Saint Jacques réputée comme étant une des plus belles de Croatie, ce qu’on veut bien croire.

itinéraire-croatie-zibenic

partir-en-croatie-en-famille-zibenic

En fin d’après-midi, on poursuit notre parcours en direction du parc de Krka. On passe par Skradin puis Bicine. La route se transforme en piste. On se rend au bord du lac Prokljansko Jezero. Bon à savoir, le lendemain, on prend une autre route en meilleur état et passant par le village de Sonkovik.

Hébergement

Bivouac sur les bords du Prokljansko Jezero

JOUR 6: Trogir et forteresse de Klis

Trajet

Trogir Vieille ville – Klis – Sibenik 198 km

Visites

  • Destination du jour : Trogir. On emprunte la nationale 58 pour y aller. On visite la vielle ville toute la matinée : originalité, pour s’y rendre, il faut franchir un pont piéton. La vieille ville est en effet située sur une île. Le cœur de Trogir, c’est sa place avec la cathédrale et la tour-horloge. Pour découvrir tous les charmes de la vieille ville, n’hésitez pas à vous éloigner de ce centre bondé de touristes pour aller vous perdre dans les vieilles ruelles pour ainsi dire désertes. On y retrouve le charme des vieilles villes de style médiéval restées dans leur jus.

itinéraire-croatie-trojir

  • Après avoir acheté dans une gargote sardines et calamars grillés, on fait la pause déjeuner dans le jardin de la vieille ville vers le port.
  • Par la nationale 8, on prend la direction de Split : c’était la 1ère ville qu’on avait visitée lors de notre arrivée en ferry en Croatie. Un gros coup de cœur, une ville qui est en haut sur notre liste des villes incontournables de Croatie !
  • On se rend au-dessus de Split à la forteresse de Klis. Ce sera le point le plus à l’est de cet itinéraire en Croatie. La forteresse, massive tout en longueur vaut le détour pour son point de vue en hauteur donnant sur Split, les environs et la mer Adriatique.

ou-partir-en-croatie-en-famille klis

On revient en arrière pour amorcer la boucle de retour de notre itinéraire. On se repose au même bivouac que la veille au bord du lac paisible de Prokljansko Jezero.

croatie-itinéraire

Les 3 derniers jours de ce road-trip en Croatie sont plus côté nature dans les parcs nationaux

Hébergement

Bivouac sur les bords du Prokljansko Jezero

JOUR 7: PN de Krka avec cascades de Skradin, monastère de Visovac et chutes de Rog

Trajet PN de Krka Skradinski Buk – Visovac – Roski slap – 149km

Visites

  • On se rend dans le parc national de Krka connu pour ses cascades creusées dans le travertin. Destination d’abord les cascades de Skradin. Cette visite nous offre un des plus beaux spectacles naturels de Croatie, entre autres avec un vaste amphithéâtre dans lequel s’engouffrent des cascades. Il faut avouer qu’a posteriori, on préfère les cascades de Skradin à celles de Plitvice, moins spectaculaires. On s’est dit après coup qu’il aurait fallu visiter celles de Plitvice avant celles de Skradin pour être moins déçu par celles de Plitvice.

rando-croatie-skradin

randonnée-en-croatie-skradin

  • Depuis Lozovac, destination Visovac par la routes passant à Drivnovci. Un petit détour pour aller voir la carte postale de Croatie, le fameux monastère franciscan isolé sur son île au milieu d’un lac. Il est possible de se rendre en bateau sur l’îlot. On fait la pause à un belvédère pour observer le monastère vue d’en haut. On descend ensuite au parking au bord de l’eau face au monastère pour la pause pique-nique.

circuit-croatie-visovac

  • On revient ensuite en arrière et on se dirige vers les chutes de Rog (Roski Slap). Les cascades y sont moins spectaculaires qu’à Skradin mais elles sont très photogéniques. Pour les apprécier, il faut les voir d’en haut et monter environ 200m de dénivelée. C’est l’occasion aussi de visiter une grotte habitée 5000 ans avant J.-C. Le plus intéressant, c’est de voir des chauve-souris fuser d’une cavité à l’autre dans la grotte.

ou-partir-en-croatie-en-famille-krka

ou-aller-en-croatie-en-famille-krka

De retour au fourgon camping-car, on poursuit notre itinéraire en remontant vers le nord : on récupère l’autoroute et roule jusqu’à Zadar.

On retourne vers le même coin de bivouac que 2 jours plus tôt vers Novigrad.

Hébergement

Bivouac Sur les bords du Novigradsko

JOUR 8: PN de Paklenica

Trajet PN de Paklenica – Starigrad 154km

Randonnée

  • Aujourd’hui, programme randonnée en famille dans le parc national de Paklenika, classé aussi réserve de la biosphère à l’Unesco. On prend la direction de Starigrad avant d’entrer dans le parc. L’entrée du parc avec son véhicule est payante. On roule ensuite quelques kilomètres avant d’atteindre le bout de la route. A 9h du matin, le parking est déjà bien plein. La rando nous permet d’accéder à la grotte de la Route des maîtres et un point de vue à 180° sur le vallon et les montagnes du parc.

randonnée-en-croatie-Paklenika

On prend ensuite la direction des fameuses cascades de Plitvice. La logique et le bon sens voudraient qu’on emprunte l’autoroute pour nous rendre dans le parc en passant sous le massif du Velebit par un tunnel. Mais comme le bon sens est ce qu’on partage le moins, on choisit de passer au-dessus du massif du Velebit!

Lors de la préparation de notre itinéraire, on avait repéré une piste passant par le massif mais on en ignorait l’état. On décide de tenter le diable …. et on a été bien inspiré ! On est parti pour arpenté une des plus belles routes de Croatie qu’on ait eu l’occasion de sillonner en 3 road-trips ! Et on était pour ainsi dire les seuls sur cette piste spectaculaire, démentielle et en très bon état, en tout cas assez pour qu’on croise en haut du Velebit un camping-car !

croatie-itinéraire-dalmatie

On prend la direction de Sv Roch. C’est le sommet aux airs de Dolomites au pied duquel on doit passer. Lorsque je le vois de loin, je fais des gros noeuds bien serrés avec mes boyaux intestinaux. C’est moi Gaïa qui conduis 90% du temps et qui vais négocier la conduite…

La route qu’on a prise s’approche de l’autoroute qu’on traverse par un pont. C’est un peu plus loin que la route se transforme en piste. Et, ma foi, à notre grand soulagement, la piste est large, gravillonnée et en très bon état ! Je desserre mes nœuds ! On monte régulièrement, sans souci. On approche la sublime façade de Saint Roch. Peu à peu, on entre dans un désert de rochers. On fait une pause devant une église en rénovation. Plus loin, on aperçoit quelques panneaux avec tête de mort et des croix… Autre ambiance nous rappelant le passé sanglant très récent de la Croatie ayant laissé quelques vestiges meurtriers dans le décor. Un panneau nous apprend en effet qu’on traverse une ancienne zone de combat.

itinéraire-croatie-dalmatie

road-trip-croatie-panneau

On atteint le pied de Saint Roch et bascule de l’autre côté du versant. C’est comme si on avait changé de monde : on passe d’un paysage minéral et vertical à un univers tout en rondeur et verdoyant. Une vaste combe s’étend devant nous.

itinéraire-croatie-saint-roch

itineraire-croatie-piste

On n’avait pas prévu de s’arrêter ici et on le regrette amèrement. Faire un bivouac sur ces hauteurs eût été magnifique… Il est aussi possible de faire une balade pour monter vers le Saint Roch. Depuis notre fourgon, on aperçoit la trace du sentier. Mais il ne nous reste plus qu’un jour pour visiter les cascades de Plitvice. Impossible d’étirer les jours pour rester…

On traverse la 1ère combe puis une autre et on redescend de l’autre côté du versant sous le arbres: une piste superbe en dehors des sentiers battus qu’on vous recommande !

Il ne nous reste plus qu’à filer vers Plitvice à 70km environ.

A une 10aine de km de l’entrée du parc, on tourne sur la droite puis emprunte juste après une piste partant sur la gauche. On se trouve un recoin en bord de piste pour bivouaquer.

Hébergement

Bivouac PN de Plitvice

JOUR 9: PN de Plitvice

Trajet

PN de Plitvice Rando – Senj – Novivinodolski

Visites

  • On se rend au fameux parc de Plitvice de bon matin, pour l’ouverture à 8h et c’est déjà noir de visiteurs! On suit durant environ 5h le parcours C, le plus long et le plus complet. On monte de palier en palier en suivant des lacs autour desquels se déversent les cascades. C’est spectaculaires … mais pas autant que les cascades de Skradin qu’on préfère à l’unanimité… et en plus, il y a bien moins de touristes, ce qui rend la visite plus sympa.

ou-aller-en-croatie-en-famille-plitvice

itineraire-croatie-en-camping-car

C’est notre dernière visite en Croatie. On finit tout de même en beauté par un des sites emblématiques du pays.

On remonte ensuite vers la côte croate jusqu’à Senj puis on longe le littoral. Bivouac de rêve pour la dernière soirée de notre itinéraire en Croatie

itinéraire-croatie-10-jours

Hébergement

Beau bivouac en bord de mer avant Novivinodolski

JOUR 10: retour

Trajet

Croatie – Slovénie – Trieste – Turin – Tunnel du Fréjus – Isère 961 km

Long retour chez nous. Gros snif, snif… 3 voyages en Croatie, 3 belles aventures en famille qui se terminent !

Budget pour ce voyage de 10 jours en Croatie

Le budget pour cet itinéraire de 10 jours en Croatie tout compris avec carburant, péages, visites… s’élève à 853€ pour 4,  soit 2 adultes et 2 enfants de 10 et 12 ans. Le carburant et les péages représentent plus de la moitié de ce budget. Voici le détail :

  • Carburant (depuis l’Isère) : 301€
  • Péages : 219€
  • Visites : 149€
  • Courses : 103€
  • Ferry : 67€
  • Parking : 14€

Voyager dans le Sud de la Croatie

On a voyagé pour les vacances de la Toussaint 10 jours dans le Sud de la Croatie, de Split à Dubrovnik, la perle de l’Adriatique. Mais pas seulement: lors de ce road-trip, on a aussi visité au Monténégro les bouches de Kotor classées à l’Unesco, l’unique fjord de la mer Méditerranée. On s’est également rendu en Bosnie voir les chutes de  Kravike et visiter la ville de Mostar.

Pour avoir le détail de ce voyage avec le budget, destination cet article: Road-trip en Croatie

En voyage en famille en Croatie? Lisez aussi

Retrouvez d’autres articles pour préparer votre voyage en Croatie en camping-car:

En partageant cet article sur un circuit de voyage en Croatie en fourgon camping-car, vous faites profiter aux autres ce que vous avez appris! Un petit clic de partage et un grand merci!

Créatrice du blog de voyage en famille et passionnée de photos, je partage conseils et bons plans de parent voyageur pour vous aider à préparer vos vacances avec vos enfant et vivre de belles aventures familiales!

Ecrire un commentaire ou une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
569 Partages
Partagez568
Tweetez
Enregistrer
Pocket
Email
Partagez
Reddit1
WhatsApp
Buffer
Flip
Partagez
Print
More