Vous êtes ici: Accueil > Destination > Asie

Kirghizistan avec 2 enfants et en vélo!

Un voyage au Kirghizistan en famille, ça vous paraît improbable? Et pourtant, c’est le magnifique voyage que viennent de réaliser Pierre et Marie avec leurs 2 enfants de 5 et 6 ans. Et pour apprécier encore mieux les sublimes paysages du Kirghizistan et favoriser les rencontres avec les Kirghizes, ils sont partis en vélo!

Retrouvez leur périple au Kirghizistan en son et images grâce à leur vidéo en cliquant sur le lien suivant: kirghizistan-le-film.

J’admire beaucoup cette famille qui nous avait déjà parlé de leur périple à Madagascar. Vous pouvez retrouver leurs extraordinaires aventures sur leur site incontournable familytinerance.blogspot.fr.

Si vous avez des destinations qui sortent des sentiers battus, n’hésitez pas à venir nous en parler dans votre voyage en famille!

 

Une famille de 4 grands voyageurs au Kirghizistan

Kirghizistan-en-famille

Jeanne, âgée de 5 ans, veut devenir une grande fille, même si parfois elle préfère rester petite pour les câlins de Papa et Maman. Très complice de son grand frère, elle n’est pas la dernière pour partir à la chasse aux crocodiles ou à la mouche, armée d’une tapette à souris !

Paul, petit gaillard âgé de 6 ans, est un petit garçon rêveur. Paul vit dans un monde d’aventures imaginaires, peuplé d’avions, bateaux, pirates et chevaliers. Voyager reste encore très abstrait pour lui, mais nous dit tout fier, « J’aime trop ça, les voyages ! »

Pierre, le papa, 34 ans, est un passionné, passionné d’ULM, d’électronique, de menuiserie… il ne compte pas son temps pour aller au bout de ses idées. Il aimerait faire tant de choses : voyager, inventer, naviguer, rencontrer des personnes d’origine et culture différentes, passer du temps avec les uns et les autres… Pierre aime avant tout faire par lui-même, faire différemment. Inventif et débrouillard, il a construit son vélo couché et la 3ème roue pour leur voyage.

Marie, la maman, 32 ans, est une grand admiratrice du mode de vie des marmottes et du chocolat qu’elles emballent, enfin pas tout à fait, plutôt le bien noir que celui des vaches violettes. Je vois le coup arriver par derrière…donc c’est pas du tout ça : Comme Pierre, elle souffre d’un certain chauvinisme de sa Bretagne natale, région au moins la plus belle de France, qui lui a permis d’attraper le virus de la pêche à pied. Sinon c’est une femme merveilleuse qui a su rapidement comprendre son intérêt de trier drastiquement sa trousse de toilette pour partir en voyage en famille ! Et construire un foyer ouvert, leur permettant de recevoir tous leurq amis et voyageurs de passage.

 

Comment est née l’idée du voyage au Kirghizistan?

Après « le voyage de notre vie » l’année dernière, 3 mois à Madagascar, nous décidons rapidement au retour que l’on ne va pas en rester là. C’est vrai, c’est tout de même dommage, maintenant que tout est rôdé, de ne pas profiter un peu plus.

Une fois les questions d’employeurs discutées nous disposons de 6 semaines, c’est plus que confortable, mais où partir ? Bah oui, car entre « on peut aller n’importe où » et le choix d’un code d’aéroport dans un comparateur de prix, il y a tout de même une petite différence ! Mais des expériences passées, nous tirons de précieux enseignements : l’Irlande, trop humide et bien pentue. Le massif central, bien que l’on ait suivi une vallée plate dans Google Earth, on s’est bien fait avoir. Madagascar, pas plat ces hauts plateaux, et franchement humide sur la côte tropicale. Et puis on a envie d’un truc plus facile, plus vacances, où « l’on en bave moins » comme se plaît à répéter Marie.

Donc pour cette année, les critères sont des plus précis : il fera beau, ce sera plat, mais il ne fera pas trop chaud non plus, on est Bretons tout de même, et au dessus de 25, c’est carrément épouvantable !

Une fois retirés tous les pays de couleur vive sur la carte des conseils aux voyageurs, on rentre la liste dans un tableur mû par une équation d’optimisation de tous nos critères. Et le résultat est le Kirghizistan ! Le Kirghi-koi ? « Dis donc ma chérie, tu es sûre que l’on n’a pas oublié un signe moins ou deux dans notre super équation, genre relief et éventuellement température ? »

Kirghizistan-enfants

Mode de transport et d’hébergerment au Kirghizistan en famille

Nous voyageons à vélo, en itinérance. Nous avons tout pour être autonomes: tente, duvets, matelas, réchaud, filtre à eau, provisions pour quelques jours.

Pierre est en vélo couché, il tire une remorque dans laquelle Jeanne se repose. Marie est en vélo droit, avec une 3ème roue attachée pour Paul.

Nous avançons lentement pour profiter des rencontres et des paysages et nous adapter au rythme des enfants. Nous n’avons pas de programme prévu en partant, seule la 1ère nuit est réservée.

Selon les jours, nous roulons entre 0 et 60 km.

Kirghizistan-vélo-famille 

voyage-Kirghizistan-tente

Quel est notre objectif de voyage au Kirghizistan?

Faire de belles rencontres, partager un peu la vie des kirghizes, profiter de la nature, des grands espaces, passer du temps en famille, montrer aux enfants que l’on peut vivre autrement…

Kirghizistan-paysage-rivière

voyage-Kirghizistan-avec-tente

Circuit au Kirghizistan

Kirghizistan-paysage

Kirghizistan-paysage-montagne

– vol Paris – Moscou – Bishkek: la capitale

– transport en minibus avec nos vélos dedans jusqu’au Sud du lac Issyk-Kol: Barskoon, puis nous commençons à rouler

– tour par le Sud du lac Issyk Kol

– passage par Kochkor puis tour du lac Song Kol

– passage par Chaek puis vallée de Suusamyr

– route M41

– tour du lac de Toktogul

– vallée de Kara Suu

– retour à Bishkek

 

Les activités et découvertes culturelles au Kirghizistan

– c’est surtout la découverte des paysages, la découverte de la vie des nomades.

– vélo, un peu de cheval et d’âne pour les enfants.

– vie en plein air.

– parc d’attraction de l’ancienne ère soviétique à Bishkek.

yourte-Kirghizistan Kirghizistan-lac-et-montagne

Kirghizistan-enfant

La nourriture au Kirghizistan

Nous n’avons pas rencontré de problème particulier au Kirghizistan, nous avons toujours trouvé à nous nourrir sans difficulté.

Il y a d’excellents fruits et légumes, comme on n’en mange plus en France: des abricots sucrés sans acidité, des framboises, des mûres, des pêches, des tomates et des concombres qui ont du goût. Nous avons fait une « cure » de melons et pastèques, extra, les enfants ont adoré.

Kirghizistan-marché

La salade de tomates et concombres est très souvent proposée au restaurant et dans les familles.

Le thé est une tradition, il est servi avec du pain, très souvent fait maison, excellent, et des confitures maison également. Chacun est invité à tremper son pain dans les petits pots de confiture

Dans beaucoup d’échoppes, il y a des gâteaux et biscuits secs vendus au poids

 

Les relations avec les locaux kirghizes

Les Kirghizes étaient très agréables, très hospitaliers, très généreux. Il n’est pas rare que lorsque nous demandions de l’eau, nous soyons invités à passer la nuit, les repas, un bon moment avec les familles kirghizes. Nous avons été très fréquemment invités dans les familles pour prendre le thé et partager un moment avec eux.

Kirghizistan-habitant-kirghize

Bien que ne parlant pas russe, nous avons vraiment passé des super moments avec les Kirghizes.

Le Kirghizistan est un pays qui réellement mérite d’être connu avec ses paysages sublimes, ses locaux très agréables et hospitaliers. Il n’y a pas de problème de sécurité et c’est une destination bon marché.

 

Retrouvez encore plus d’infos sur ce voyage en famille au Kirghizistan à l’adresse suivante: bilan sur le voyage au Kirghizistan

Merci à Pierre et Marie pour leur partage d’expérience sur le Kirghizistan, une destination qui me trotte dans la tête depuis longtemps!

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Opt In Image
Recevez tous les samedis les actus et bons plans pour préparer vos voyages et week-ends en famille

Par respect pour votre vie privée, votre mail n'est pas diffusé.




VOTRE COMMENTAIRE