Vous êtes ici: Accueil > Citytrip

WE prolongé à Lisbonne en famille

Pour ce troisième jour de notre week-end prolongé à Lisbonne avec les enfants, on visite le quartier de Belem, un lieu hautement symbolique pour la capitale et le Portugal : c’est depuis ce quartier que Vasco de Gama prit le large et découvrit les Indes quelques siècles plus tôt. Grâce à lui, le Portugal connut son heure de gloire commerciale.

Belem, Bethléem en portugais, on vous le dit dans tous les guides de voyage, c’est incontournable!

Le tramway 15 nous y mène en 40 minutes depuis le départ de la ligne.

 

Moistero dos Jeronimos

On s’arrête devant le grandiose Moistero dos Jeronimos, le monastère des Hiéronymites, un des 2 monuments de Lisbonne classés à l’Unesco. Il est dédié à Saint Jérome, le Saint protecteur des marins. Le monastère s’étire tout en longueur sur 500 m. Il prend aussi de la hauteur avec son immense coupole centrale qui le chapeaute. Quand on voit ce monastère aux dimensions démesurées, on comprend qu’il a fallu plus d’un siècle pour l’édifier.

mosteiros-de-hiéronymites-lisbonne

monastère-des-hiéronymes-lisbonne

Une partie du monastère se visite : l’accès à l’église Santa Maria est gratuit et celui au cloître payant.

On pénètre dans le cloître du XVIe siècle et déambule sous les arcades au plafond orné de nervures : loin d’être austère, ce cloître est d’une folle exubérance ornementale. Tout est finement sculpté : les colonnes n’y échappent pas et pas une ne se ressemble. La pierre semble s’animer sous la profusion de détails. Certaines des colonnes sont torsadées avec un entrelacement de cordages. C’est ce qui caractérise le style manuelin. On entre dans l’immense salle du réfectoire ornée d’azulejos représentant des scènes bibliques.

cloitre-mosteiros-de-hiéronymites lisbonne

colonne-mosteiros-de-hiéronymites-lisbonne

On monte à l’étage et embrasse du regard cet étonnant cloître. Depuis cet étage, on accède à l’église que l’on voit en plongée: d’immenses colonnes sculptées telles des troncs d’arbres s’élèvent vers nous. Et c’était des arbres bien enracinées! Elles ont résisté au tremblement de terre de 1755 qui ravagea Lisbonne.

église-mosteiros-de-hiéronymites lisbonne

On sort du cloître et entre à nouveau dans l’église par le bas : sur les 2 côtés, on ne peut manquer les tombes surréalistes de Camões et Vasco de Gama. Certains tombeaux qui reposent sur des éléphants en marbre sont… pharaoniques!

 

Infos pratiques pour visiter le monastère des Hiéronymites

Accès

Prendre le tram 15 et descendre à la station Bélem

Bus 727, 28, 729, 714 and 751

Heures d’ouverture

-Octobre à mai

De 10h à 17h30

-Mai à septembre

De 10h à 18h30

Ticket en 2016

10€ l’entrée au cloître

Gratuit pour les enfants jusqu’à 12 ans

 

Déjeuner à bord du tram 28

On n’est pas encore monté dans le tramway 28 mais on prend notre pause déjeuner grâce l’un d’eux : sur le côté du monastère des Hiéronymites est en effet installé un tramway recyclé en restauration rapide. Au menu : pita et salade de poires, amandes et chèvre. Mélange improbable qui s’avère délicieux! On termine par les inévitables pastéis de nata, la spécialité culinaire de Lisbonne : c’est une mini-tarte remplie de flanc crémeux au goût de cannelle.

 

Monument des découvertes

On se dirige ensuite droit vers le Tage, une petite promenade digestive qui nous permet d’approcher le fameux monument des découvertes. Les explorateurs marins se bousculent de chaque côté du monument en forme de proue. Une bousculade qui a valu au monument d’être surnommé le « Poussez pas derrière! » par ses détracteurs. Une blague qui fait bien rire les enfants. Cela dit, ce gigantesque monument au bord du Tage est vraiment étonnant. Il paraît prêt à quitter le rivage chargé de ses illustres personnages.

monument-des-découvertes-lisbonne-portugal

monument-des-découvertes-lisbonne-

Sur une planisphère dessinée au sol, on visualise les différentes conquêtes maritimes des explorateurs portugais.

carte-au-sol-quartier-bélem-lisbonne

La tour de Bélem, emblème de Lisbonne

On longe le Tage pour nous rendre au troisième monument capital du quartier Bélem : la tour de Bélem, autre monument de Lisbonne classé à l’Unesco avec le monastère des Hiéronymites. Cette tour carrée érigée en 1515 est l’emblème du Portugal : tour de contrôle maritime plusieurs siècles durant, elle est un symbole de la grande saga maritime des Portugais.

tour-de-bélem-lisbonne

Musée de l’Orient à Lisbonne

Les musées ne manquent pas à Lisbonne, certains sont même inattendus comme les musées des carrosses ou de la marionnette. Nous avons un faible pour les musées asiatiques, toujours dépaysants. On fait un voyage dans le voyage! Lorsqu’on a l’occasion d’en visiter un, on ne le manque pas! Et celui-ci nous paraît d’autant plus incontournable qu’il rassemble les immenses collections amassées par les explorateurs portugais au cours de leurs expéditions en terre orientale.

Il suffit de reprendre le tram 15 et descendre à l’arrêt Alcântara. Non, vous ne vous êtes pas trompé d’arrêt, c’est bien là, sur les docks. Le musée de l’Orient est aménagé dans un ancien entrepot.

Sur 2 étages, on découvre la fascinante culture orientale à travers ses objets de culte, d’apparat et quotidiens.

On parcourt d’abord le premier étage : on peut admirer plusieurs biombos. Ce sont de grands paravents laqués sur lesquelles sont peintes des scènes très détaillées évoquant l’arrivée des Portugais au Japon.

musée-de-l'Orient-lisbonne-paravent

Les costumes traditionnels exposés, kimonos et tenues de samouraï avec leur sabre sont de vrais chef d’oeuvre. On découvre aussi l’art du miniature avec la collection d’inro : ce sont des petites boîtes portatives pouvant contenir des médecines. Accrochées à la ceinture, elles faisaient office de poche, les vêtements en étant dépourvus.

musée-de-l'Orient-lisbonne-kimono

musée-de-l'Orient-lisbonnecostume-samouraï

On passe un moment à observer les motifs étonnants d’une centaine de flacons à tabac colorées et finement ornées. La collection est d’une grand diversité : berceau tout en dorure, superbes éventails peints, statues et masques en bois, des vases immenses, des coquillages sculptés, des ikebana (peinture sur rouleau), des statues dorées de Boddhitsava…

musée-de-l'Orient-lisbonne-fioles

 

musée-de-l'Orient-lisbonne-flacon

 

musée-de-l'Orient-lisbonne-masque

musée-de-l'Orient-lisbonne-coquillage-sculpté

On voyage dans un univers oriental coloré et raffiné. Le moindre objet utilitaire est une vraie oeuvre d’art!

Au second étage, on découvre l’étonnante collection intitulée les « Ombres d’Asie ». A ne pas manquer avec des enfants : c’est l’occasion pour toute la famille de découvrir les arts du spectacle asiatique. Pour le plaisir des yeux et de l’imaginaire sont exposées des dizaines de marionnettes en papier mues à l’aide de baguettes. Certains sont même entourées de leur décor. On pénètre dans un univers imaginaire fantastique!

musée-de-l'Orient-lisbonne-marionnette-papier

musée-de-l'Orient-lisbonne-marionnettes-papier

musée-de-l'Orient-lisbonne-marionnette-en-papier

On s’amuse beaucoup devant un panneau tout blanc : il nous permet de nous entraîner à réaliser des ombres chinoises avec nos mains. Des dessins montrent comment placer les mains. Pas simple de tortiller ses mains pour essayer d’obtenir un lapin!

On découvre aussi quelques statues très colorées utilisées pour les cérémonies rituelles.

musée-de-l'Orient-lisbonne-sculpture

 

Infos pratiques pour visiter le musée de l’Orient

Accès

Le musée est situé avenue Brasília Doca de Alcântara Norte

Accès avec le tram 15 ou 18 ou les bus 12, 720, 728, 732, 738, 760

Heures d’ouverture

Du mardi au dimanche, de 10h à 18h

Le vendredi, de 10h à 22h. Bon à savoir, ce jour-là, c’est gratuit de 18h à 22h

Tarif 2016

Gratuit pour les 0-5 ans

2€ pour les 6-12 ans

Adulte : 6€

Tarif famille 2 adultes et 3 enfants: 14€

 

Brinquebalés dans le tramway 28

De retour sur la place du Commerce, on va se faire enfin secouer dans le fameux tramway 28 poussif. C’est tout de même typique de Lisbonne! Il aurait l’air de quoi notre week-end à Lisbonne sans ce fameux trajet dans le tramway jaune brinquebalant, ce fameux verbe utilisé dans tous les guides pour décrire cette expérience mécanique.

On est monté, on a été brinquebalé dans les ruelles escarpées de l’Alfama, on est descendus. Voilà! On avoue : on n’a pas été subjugués par l’expérience. On est confiné dans une boîte à sardine dans laquelle on ne voit pas grand chose. La guimbarde nous secoue dans tous les sens tout en rasant les murs. Pour ma part, je préfère voir le tram 28  passer en grinçant des roues avec un vieil immeuble coloré en arrière-plan. Mais de l’extérieur à l’air libre…

Je ne retenterai pas l’expérience… sauf si c’est moi qui conduis!

tramway-28-alfama-lisbonne

Fin de ce dernier jour de we à Lisbonne en famille. On rentre à notre hôtel avec le métro tout en douceur!

Et vous, avez-vous eu l’occasion de passer le we à Lisbonne en famille? Qu’avez-vous visité dans la capitale portugaise? N’hésitez pas à nous en parler pour nous inspirer dans les commentaires ci-dessous ou en répondant aux questions dans votre voyage en famille.

En partageant cet article sur un we à Lisbonne avec des enfants, vous faites profiter aux autres ce que vous avez appris! Un petit clic de partage et un grand merci!

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Opt In Image
Recevez tous les samedis les actus et bons plans pour préparer vos voyages et week-ends en famille

Par respect pour votre vie privée, votre mail n'est pas diffusé.




2 thoughts on “WE prolongé à Lisbonne en famille

  1. Jeremy

    Je suis allé à Lisbonne en Mai, c’etait ma première fois.

    J’ai tout adoré, cette ville est vraiment chouette et pleine de vie. Le Monastère en particulier est vraiment impressionnant.

    Je ne suis pas passé au musée de l’Orient, du coup tes photos me montrent un peu ce que j’ai raté 🙂

VOTRE COMMENTAIRE