Vous êtes ici: Accueil > Par thème > Actifs

Marseille et les calanques en week-end famille

Marseille et les calanques, c’était notre programme pour le week-end prolongé de Pâques. Le soleil fut au rendez-vous pendant ces 3 jours et nous a permis de redécouvrir ce coin du sud de la France qu’on affectionne tout particulièrement. Les calanques de Marseille et Cassis, on a eu l’occasion de les découvrir pendant une semaine avec nos enfants lorsqu’ils avaient 3 et 5 ans. Calanque d’En Vau, calanque de Sormiou, calanque de Sugiton… nous avaient laissé un souvenir mémorable.

On s’était promis d’y retourner. Nous voici donc de retour dans cette région de France pour visiter Marseille et faire des randonnées plus exigeantes dans les calanques avec les enfants qui ont maintenant 6 et 8 ans.

Pour ces randonnées, il est vivement conseillée d’avoir une carte. Il n’y a pas de panneaux pour se repérer. En revanche, un excellent balisage que l’on retrouve sur la carte 82011 Les calanques de Marseille et Cassis permet de très bien se situer. C’est une carte très précise au 1:15000, soit 1cm=150m.

calanques de marseille et cassis 

Voir la carte

 

Difficultés des randonnées dans les calanques de Marseille

Deux des trois randonnées qu’on a pu faire dans les calanques de Marseille sont particulièrement difficiles pour des enfants. Elles nécessitent de très bonnes chaussures de randonnée et une très grande habitude de la randonnée. Certains passages exigeaient de faire de l’escalade, de mettre les mains au sol et d’être très prudent. Nos enfants savaient escalader avant même de marcher. Ils ont donc un pied très sûr et savent d’instinct où passer.

Nos enfants n’étaient pas les seuls à se promener sur ces sentiers des calanques. On en a croisé d’autres. L’un d’eux était même attaché à une corde. Si le sentier s’avère trop escarpé pour des enfants, n’hésitez pas à rebrousser chemin. On l’a déjà fait plus d’une fois! On privilégie la sécurité à toute prise de risque inutile.

 

De la calanque de Callelongue à Marseilleveyre

Cette première randonnée dans les calanques de Marseille nous a permis de faire un très beau circuit. Partis de la calanque de Callelongue, on est monté au sommet de Marseilleveyre qui domine Marseille d’un côté et le massif des calanques de l’autre. Cette randonnée est exigeante et nécessite d’être bien équipé. A la montée, on traverse un très beau cirque calcaire. On passe à côté de grottes, dont la Grotte Saint Michel d’Eau Douce.

calanque-de-marseille-callelongue

Le sommet du Marseilleveyre à 433 m offre une très belle vue plongeante sur Marseille. On redescend ensuite en direction de la calanque de Marseilleveyre. C’est cette redescente qui est plutôt périlleuse et nécessite de faire très attention avec des enfants. Plusieurs passages sur des rochers nécessitent de descendre sur les fesses. On passe ensuite par une gorge aux allures de canyon avec de hautes falaises qui se dressent autour de nous. On parvient en milieu d’après-midi à la calanque de Marseilleveyre avec sa plage de galets. Les enfants sont ravis de pouvoir tremper les pieds dans l’eau. Mais pas plus, l’eau est très froide!

 vue-sur-Marseille-de-Marseilleveyre

calanque-de-Marseilleveyre

calanque-de-Marseilleveyre

On termine notre boucle en logeant la mer le long d’un sentier très large. Vers la fin, le sentier est rocailleux. Du fait des passages répétés des touristes, la pierre est très lisse et très glissante.

 calanque-marseille

Visiter Marseille

Le second jour, le temps est plutôt incertain. On décide de visiter Marseille. On se gare dans un parking couvert qui nous permet d’être à mi-chemin entre le Vieux-port et la basilique de Notre Dame de la Garde, la bonne Mère. Montée vers la Basilique qui domine Marseille. Outre la visite de la basilique, on peut admirer Marseille sur 360°. On aperçoit au loin le massif des calanques avec le sommet de Marseilleveyre, les îles du Frioul avec le château d’If.

 Basilique  Marseille notre-dame-de-la-garde

 

Au bout du parking de la basilique, dans un parc pentu, on déniche un coin pour pique-niquer avec une vue surplombante sur Marseille. On redescend ensuite vers le Vieux Port. Il faut avouer qu’il n’a de vieux que le nom. On est sur une vaste esplanade rectagulaire avec ses alignements de bateau. On se dirige vers le Panier. C’est le quartier historique de la ville de Marseille. On se balade le long de ruelles pentues. Mais il faut avouer, on n’est pas tombé sous le charme du quartier qui nous a paru sans âme.

On poursuit notre découverte de Marseille en direction du Vieux Port et de ses ruelles. On passe devant les étals de savons de Marseille aux mille couleurs pastel. On se promène à nouveau sur le Vieux Port avant de finir notre visite de Marseille.

 

Randonnée familliale dans le massif des calanques

On se rend au domaine universitaire de Luminy. On se gare au vaste parking qui se trouve au pied du centre de secours. On a pu passer deux nuits avec notre fourgon aménagé sur ce parking.

C’est la fin de l’après-midi mais les enfants débordent d’énergie (nous tapent sur les nerfs). On décide de faire une balade dans le massif des calanques pour les calmer! Cette randonnée familiale nous permet de faire une boucle en passant par le sommet du Mont Luminy. On longe des crêtes avec vue sur la mer bleutée au loin et le mont Puget sur le côté, plus haut sommet du massif des calanques.

 calanque-de-Marseille

Calanque de Morgiou et calanque de Sugiton

On finit en beauté notre week-end de Pâques avec cette randonnée entre deux calanques. Cette randonnée comme celle qui mène au Marseilleveyre est très exigeante. Deux passages sont particulièrement périlleux et d’ailleurs indiqués sur la carte au 1:15000 par des triangles rouges. A l’arrivée à la calanque de Sugiton, il faut franchir un passage très délicat avec une échelle.

Depuis notre parking à Luminy, nous prenons la direction de la calanque de Morgiou. On avance d’abord sur une large piste. La descente devient ensuite très raide avec la nécessité de mettre les mains et les fesses à terre pour franchir certains passages rocheux. On descend dans le creux du vallon de Morgiou. On atteint la route qui mène à la calanque de Morgiou.

calanque-de-Morgiou-Marseille

On traverse le hameau de maisons avant de déboucher sur la calanque de Morgiou. Il faut avouer, les calanques habitées avec les alignements de bateaux amarrés nous paraissent manquer de charme. On s’éloigne de la calanque le long du sentier au bord du littoral. Vue de loin et en hauteur, la calanque de Morgiou paraît plus sympathique. On contourne le cap Sugiton. Certains passages exigent de faire de l’escalade. On avance en hauteur le long de la mer et des falaises battues par les vagues. Entre ciel et mer.

On avait choisi de faire la randonnée dans le sens la calanque de Morgiou à la calanque de Sugiton. Dans ce sens, on franchit les difficultés en montant, toujours plus facile qu’en descendant. Cela permet de finir la randonnée avec la portion du sentier la plus facile.

On parvient à la calanque de Sugiton avec ses deux criques. Les plages de galets sont déjà noires de monde. On trouve un coin pour la pause-déjeuner. Quelques baigneurs se jettent à l’eau mais n’y restent pas longtemps… Notre randonneuse en herbe patauge dans l’eau, ravie.

calanque-de-sugiton-marseille-et-pin

 

calanque-de-sugiton-marseille

Il nous reste à remonter la calanque de Sugiton en direction du parking de Luminy. La première partie du sentier est escarpée mais sans commune mesure avec les passages qu’on a franchis le matin. On parvient au pied de la Falaise des Toits. C’est une vraie autoroute qui s’ouvre devant nous. Le sentier est bétonné. On monte régulièrement jusqu’au col de Sugiton avant de repartir en direction de notre parking à côté du centre de secours.

7 heures de marche en plein air: les enfants ont les joues rouges et les yeux qui brillent de fatigue! Nous aussi!

 

Et vous, avez-vous eu l’occasion de découvrir Marseille et ses calanques ? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous ou parlez-nous de votre séjour dans la partie votre voyage en famille. Votre témoignage sera publié sous forme d’interview sur le site d’enfant-en-voyage.com.

 En partageant cet article sur ce week-end en famille à Marseille et dans les calanques, vous faites profiter aux autres ce que vous avez appris! Un petit clic de partage et un grand merci!

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Opt In Image
Recevez tous les samedis les actus et bons plans pour préparer vos voyages et week-ends en famille

Par respect pour votre vie privée, votre mail n'est pas diffusé.




2 thoughts on “Marseille et les calanques en week-end famille

VOTRE COMMENTAIRE